6 Nations : L'entrée au capital d'un fonds d'investissement retardée par la crise sanitaire

6 Nations : L'entrée au capital d'un fonds d'investissement retardée par la crise sanitaire©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 22 avril 2020 à 10h31

Annoncé comme entrant au capital de la société commerciale chapeautant le Tournoi des 6 Nations, le fonds d'investissement CVC a retardé l'opération en raison de la crise sanitaire touchant le monde.

Le Tournoi des 6 Nations devra attendre pour toucher le jackpot ! Entré au capital de Premiership Rugby, société qui chapeaute le championnat d'Angleterre de rugby, pour 230 millions d'euros puis dans celui du Pro 14, qui gère l'ancienne « Ligue Celte », pour 140 millions d'euros, le fonds d'investissement basé au Luxembourg CVC espérait faire son entrée dans le Tournoi dans les semaines ou mois qui viennent. L'ancien propriétaire des droits commerciaux de la Formule 1 devait initialement s'emparer de 15% du capital de la société commerciale gérant le 6 Nations pour une somme estimée à 320 millions d'euros. Une arrivée qui aurait permis au fonds de prendre en mains les aspects économiques liés au Tournoi des 6 Nations, c'est à dire le sponsoring et, surtout, l'épineuse question des droits de diffusion. CVC entendait augmenter la valeur de ces droits en mettant un terme à la diffusion intégrale en clair sur le marché britannique, assurée par la BBC et ITV.

La crise a changé la donne pour CVC

Les projets ambitieux du fonds d'investissement, selon le magazine The Rugby Paper, se sont heurtés à la nouvelle réalité que la crise sanitaire liée au Covid-19 a créée. En effet, face à la propagation du virus en Europe, l'édition 2020 du Tournoi des 6 Nations n'a pas pu être conclue à la date prévue. Quatre rencontres (Irlande-Italie, pays de Galles-Ecosse, Italie-Angleterre et France-Irlande) devraient être reprogrammées à l'automne 2020, si la situation sanitaire le permet. Face à cela, et en raison des récentes déclarations du président de World Rugby Bill Beaumont sur ses doutes quant à la tenue de matchs internationaux avant la fin de l'année, CVC a décidé de geler au moins temporairement son entrée au capital du Tournoi. Un report qui ne fera pas les affaires des fédérations concernées, qui comptaient sur les rentrées d'argent supplémentaires liées au plan voulu par le fonds d'investissement pour renflouer leurs comptes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.