Toulouse : Trois semaines de suspension pour Meafou

Toulouse : Trois semaines de suspension pour Meafou©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 12 octobre 2022 à 22h40

Après avoir reçu un carton rouge à l'occasion de la victoire de Toulouse à Montpellier, Emmanuel Meafou a été suspendu pour trois semaines par la Commission de Discipline de la LNR.



Toulouse va devoir composer sans Emmanuel Meafou. Le deuxième-ligne australien a dû s'expliquer devant la Commission de Discipline de la Ligue Nationale de rugby (LNR) à la suite de son expulsion dans les derniers instants de la victoire des Rouge-et-Noir sur la pelouse de Montpellier lors de l'affiche de clôture de la 5eme journée du Top 14, le 2 octobre dernier. En effet, le joueur de 24 ans s'était rendu coupable d'un plaquage haut sur Zach Mercer, faute qui avait alors convaincu l'arbitre de la rencontre de sortir le carton rouge. Après son audition, Emmanuel Meafou a été sanctionné pour « jeu dangereux » et plus précisément pour « charger ou faire tomber un adversaire porteur du ballon sans tenter de saisir ce joueur ». Ayant retenu le « degré moyen de l'échelle de gravité », la Commission de Discipline a décidé dans un premier temps de tabler sur une suspension de six semaines.

Meafou va faire réduire sa suspension par World Rugby

Toutefois, des circonstances atténuantes ont été prises en compte pour établir le verdict définitif. Emmanuel Meafou ayant reconnu sa faute mais également exprimé des remords, son casier disciplinaire étant vierge, la Commission de Discipline de la LNR a réduit cette sanction de trois semaines. Autrement dit, le deuxième-ligne du Stade Toulousain pourra rejouer à compter du 23 octobre prochain, date à laquelle le club de Haute-Garonne recevra La Rochelle en clôture de la 8eme journée du Top 14. Toutefois, via le programme Head Contact Process mis en place par World Rugby, Emmanuel Meafou devra participer à des ateliers visant à corriger son geste de plaquage et pourra ainsi voir sa suspension réduite d'une semaine. A noter que, côté montpelliérain, Jean-Baptiste Elissalde a été suspendu pour quatre semaines pour avoir manqué de respect envers le corps arbitral. L'adjoint de Philippe Saint-André pourra reprendre place sur le banc des Cistes le 7 novembre prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.