Toulouse : Signature pour les trois prochaines saisons de Thibaud Flament

Toulouse : Signature pour les trois prochaines saisons de Thibaud Flament©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le lundi 17 août 2020 à 18h50

Actuellement aux Wasps, club avec lequel il va terminer la saison du championnat d'Angleterre jusqu'en octobre, le deuxième-ligne Thibaud Flament s'est engagé pour trois saisons avec Toulouse.

L'exil en Angleterre est bientôt terminé pour Thibaud Flament. Le deuxième-ligne français âgée né à Paris puis élevé en Belgique avant de faire ses classes en Angleterre puis de découvrir le rugby de haut niveau en Argentine va prochainement quitter les Wasps pour découvrir le Top 14. Arrivé dans le club basé à Coventry en 2019, le joueur de 23 ans s'est engagé pour les trois prochaines saisons avec le Stade Toulousain mais son arrivée en Haute-Garonne n'aura pas lieu avant la fin du mois d'octobre prochain. En effet, Thibaud Flament va conclure la saison 2019-2020 du championnat d'Angleterre avant de rejoindre sa nouvelle formation. « Thibaud Flament fait partie de ces jeunes joueurs à fort potentiel que nous suivons, assure dans un communiqué Didier Lacroix, président du Stade Toulousain. Il correspond à la philosophie de jeu prônée par notre équipe et nous avons hâte de le voir évoluer sous notre maillot. Nous sommes heureux et fiers qu'il nous ait accordé sa confiance pour les trois prochaines saisons. »


Flament « heureux de rejoindre le Stade Toulousain »

S'il a débuté le rugby en Argentine, c'est bien sous les couleurs des Wasps qu'il s'est révélé et, à 23 ans, le moment est venu pour lui de revenir en France au sein du club sacré champion en 2019. « Je suis bien évidemment très heureux de rejoindre le Stade Toulousain. Au-delà du rêve d'enfant qui se réalise, rejoindre ce club mythique a une saveur d'autant plus particulière qu'après avoir goûté au rugby argentin et anglais, ça sera la première fois de ma vie que j'évoluerai dans un club français, a déclaré Thibaud Flament dans un communiqué. Il me tarde donc de commencer à m'entraîner, de découvrir mes coéquipiers, le public, de découvrir pleinement cette ville que j'ai eu l'occasion de visiter quelques fois, mais il me tarde surtout de porter le maillot Rouge et Noir ! » Alors que Didier Lacroix a ouvertement assuré qu'avec cette signature « nous construisons l'avenir avec, en ligne de mire, la Coupe du Monde 2023, en France », sans doute que le deuxième-ligne français a également cet objectif dans un coin de son esprit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.