Toulouse : Retière arrive avec l'envie de bien faire

Toulouse : Retière arrive avec l'envie de bien faire©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 25 août 2022 à 10h15

Après avoir brillé à La Rochelle, Arthur Retière entend gagner sa place à Toulouse et ne cache pas une certaine envie concernant la prochaine Coupe du Monde.



Après une saison vierge de titre, Toulouse a procédé à une revue d'effectif. Si Rory Arnold et Zack Holmes sont partis quand Iosefa Tekori et Maxime Médard ont raccroché, Ugo Mola et son staff ont fait venir des éléments de talent tels Melvyn Jaminet, Ange Capuozzo ou Alexandre Roumat. Au milieu de ces recrues, on retrouve également Arthur Retière. Pas conservé par La Rochelle, le trois-quarts aile a confié dans un entretien accordé à l'AFP avoir « très vite opté pour le Stade Toulousain » alors qu'il était l'objet de « pas mal de sollicitations » dont celle du club champion d'Europe et de France en 2021. « J'ai senti que c'était le club où je me sentirais le mieux, a ajouté Arthur Retière. La façon de jouer ici me convient parfaitement, c'est le rugby que j'aime: les turnovers, les contre-attaques, le désordre, les relances... » Un choix que l'intéressé a admis avoir fait « assez tôt la saison dernière », ce qui lui a enlevé un poids pour la fin de saison avec les Maritimes, qui ont succédé aux Toulousains au palmarès de la Champions Cup.

Retière : « La Coupe du Monde est dans un coin de ma tête »

Le fils de Didier Retière ne le cache pas, il arrive à Toulouse « sur la pointe des pieds » au vu du calibre de son nouveau club. « Une multitude de grands joueurs sont passés par ici, concède-t-il. Ils ont gagné beaucoup de trophées. Ça fait toujours plaisir de faire partie de cette histoire. » Joueur brillant par une certaine polyvalence, Arthur Retière a confié que le staff toulousain entend l'utiliser « à l'aile normalement ». « Après, s'il faut dépanner à l'arrière ou en 9, je le ferai avec plaisir, a-t-il ajouté. Pour moi, le plus important, c'est d'être dans le groupe. » Etre sur la feuille de match, c'est l'objectif avoué de l'ailier de 25 ans qui entend « jouer (sa) carte à fond et surtout éviter les blessures ». Mais, au-delà de tout ça, Arthur Retière ne cache pas qu'une potentielle sélection avec les Bleus pour le Mondial 2023 est une idée qui le séduit. « Pour aller en équipe de France, que l'on joue à Toulouse ou ailleurs, il faut faire de grosses performances en club, a-t-il admis. Jouer, être bon et ne pas se blesser. La Coupe du Monde est dans un coin de ma tête, oui. » Un message que Fabien Galthié a sans doute bien reçu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.