Toulouse - Mola : " Je ne lâcherai pas "

Toulouse - Mola : " Je ne lâcherai pas "©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 21 août 2017 à 12h57

L'entraîneur de Toulouse Ugo Mola (44 ans) s'est longuement confié dans les colonnes de L'Equipe ce lundi. Il revient notamment sur les critiques dont il a fait l'objet cet été.

Alors qu'il a notamment été remis en cause par son ex-adjoint Jean-Baptiste Elissalde (« Les joueurs étaient les chefs ») et par l'ancien deuxième ligne Patricio Albacete (« Il n'avait pas les épaules »), Ugo Mola, l'entraîneur de Toulouse, est revenu dans les colonnes de L'Equipe sur les critiques dont il a fait l'objet cet été, après avoir terminé la saison à la douzième place. Le coach de 44 ans tient d'abord à assumer quelques erreurs : « Je n'ai pas su trouver les mots pour gérer la période de doublons. On a toujours pensé que le retour des internationaux nous permettrait de rebasculer du bon côté. Le classement final est terrible, comme la dernière défaite à domicile face au Racing (8-10) ou les 50 points à Castres (52-7) pour l'avant-dernière journée. Ça fait mal à la tête, c'est presque indécent, j'en suis le premier responsable et je n'ai aucun problème avec ça.
Mola : "Je ne prétends pas avoir les épaules"
S'il veut répondre aux critiques, Ugo Mola ne souhaite pas régler ses comptes par petites phrases interposées : « Si je fais des phrases chocs, je serai gagnant car toute publicité est bonne, mais c'est à l'envers de ce que je crois ». Il préfère donc répondre à l'affirmation de Patricio Albacete, par une question : « Combien auraient eu les épaules pour succéder à Guy Novès dans ce contexte ? Ça ne me choque pas qu'il dise ça. Je ne prétends pas les avoir ! Qui dans le rugby français ? Fabien Galthié ? Peut-être... C'est tout. Ce qui est plus gênant, c'est de remettre en cause la personne plus que les compétences. »
Mola dément les rumeurs
Quant à son supposé manque d'autorité auprès de ses joueurs, l'entraîneur veut mettre fin à certaines légendes : « Parler fort, ce n'est pas mon truc. Par respect pour ce que certains joueurs étaient, j'ai accepté certaines choses trop facilement. J'ai accepté qu'un mec parte un mois pour régler ses problèmes perso. Ça me paraît du bon sens, pas forcément pour certains... On a aussi colporté tellement de trucs sur nous. Il y a des choses complètement fausses, comme les mecs qui picolaient dans le bus, les accrochages à l'entraînement ou les quinze bières enfilées par McAlister quand il allait chercher son pain. C'est le côté romantique du Stade Toulousain », analyse-t-il.
Mola : "Le club retrouvera les plus hautes marches du Top 14"
Ces critiques ne l'ont en tout cas pas touché au point de vouloir quitter son poste, d'autant qu'il croit en l'avenir des Rouge et Noir : « Je suis torturé quand on perd, je le vis très mal, je n'en dors pas. Mais si je regarde les choses d'une manière décalée, tous ceux qui ont succédé à de grands entraîneurs n'ont pas fait long feu. Moi, j'ai déjà fait deux ans ! C'est énorme (rires). (...) Au Stade Toulousain, il faut gagner, mais surtout bien jouer pour reconquérir notre public, générer des émotions. Je ne lâcherai pas car j'ai des mecs incroyables. Ils doivent prendre conscience de leur talent et se lâcher. Le club retrouvera les plus hautes marches du Top 14, j'en suis certain. Quand ? Trois mois, un an, trois ans ? » Ugo Mola détient une partie de la réponse.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Toulouse - Mola : " Je ne lâcherai pas "
  • Mola tu es un piètre entraineur tu ne mérites pas le stade toulousain

  • Si il ne part pas de son plein grés a noel il est dehors , si les résultats ne sont pas la , Mr LACROIX ne vas laisser le STADE TOULOUSAIN être la risée du rugby français a cause ce de gas qui ne manage pas son équipe , les joueurs sont la , donc a lui de faire le nécessaire pour que cela fonctionne si il ya des grosses tête , il faut les dégagésa lui de mettre de l 'ordre et de la discipline dans l 'effectifs comme on dit chez nous "si cela saigne on y mettra un linge "

  • "les grandes équipes ne meurent jamais" Wilson WHINERAY capitaine emblématique des ALL BLACKS

  • MOLA n est pas responsable du résultat de l année dernière ... on oublie de citer LES SOIT DISANT PRO du ST et beaucoup qui porte les couleurs EDF. les doussain huget bezi maestri fikou palisson ect...qui on étaient a coté de la plaque toute la saison ... !!!!

    Sans oublier que les 2 dernières années sous la direction de Guy Noves marquaient un début de déclin et sans rajeunissement d'effectif. L'équipe est désormais rajeunie, et il faut sans doute faire un trait sur les internationaux réquisitionnés 50% du temps!

  • "Le club retrouvera les plus hautes marches du Top 14" ... En ce qui me concerne je n'en doute pas .