Toulouse : L'étranger ? Ntamack ne dit pas non

Toulouse : L'étranger ? Ntamack ne dit pas non©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 31 mai 2022 à 13h36

Prolongé la semaine dernière à Toulouse au même titre que son frère Théo, Romain Ntamack (23 ans) n'a pas caché au cours d'un entretien accordé à l'AFP qu'il ne serait pas contre une première expérience à l'étranger. Mais pas n'importe où et une fois la Coupe du monde en France passée uniquement.


Une première pige à l'étranger ? Romain Ntamack ne dit pas non, mais pas tout de suite et pas n'importe où. Une semaine après avoir prolongé, au même titre que son petit frère Théo (20 ans, désormais lié, lui, au club de la Ville Rose jusqu'en 2025), son contrat à Toulouse, jusqu'en 2028, le jeune international français de 23 ans aux 28 sélections initialement sous contrat jusqu'en 2023 a évoqué son avenir en ce début de semaine au cours d'un entretien accordé à l'AFP. L'ouvreur des Rouge et Noir et du XV de France, sondé par l'agence de presse à propos d'une éventuelle expérience ailleurs qu'au Stade toulousain ou même hors de France dans les années à venir, a avoué qu'il ne serait pas contre la seconde option, mais pas dans n'importes quelles conditions pour autant. A l'entendre, l'idée a d'ailleurs déjà germé dans son esprit. Même si elle ne semble pas constituer une priorité pour lui pour le moment. "Pour l'instant, je ne me vois pas dans un autre club en France. À la limite à l'étranger, on en a parlé un peu pour une petite expérience après la Coupe du monde. À voir ce qu'on peut faire. Si ce n'est pas faisable, je resterai ici, mais s'il y a une opportunité de tenter une expérience à l'étranger, peut-être", a répondu le récent vainqueur du Tournoi des 6 Nations avec les Bleus.

Ntamack : "Prolonger à Toulouse ? C'était une évidence !"

Toutefois, seul Toulouse, où il a déjà remporté deux titres de champion de France (2019 et 2021) ainsi que la Champions Cup préoccupe à ce jour le natif de la ville, qui reconnaît d'ailleurs qu'il était hors de question pour lui de ne pas rempiler sous ses couleurs de cœur et de toujours dès lors que l'occasion de le faire s'est présentée. "Je n'avais pas d'autre idée en tête. Je suis né ici, j'ai toujours vécu ici, je suis très attaché à la ville et à la région. C'était une évidence pour moi de rester. C'est dans la continuité de l'histoire que j'ai avec le club. On a de bons résultats, il y a un beau projet qui se construit sur le long terme, je n'ai aucune raison d'aller voir ailleurs." La question se posera peut-être en revanche une fois le Mondial en France terminé. En espérant pour Ntamack, l'un des héros de l'exploit de novembre dernier face aux All Blacks, qu'il soulèvera de nouveau un trophée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.