Top 14 - Toulouse : Novès encense le club et se régale à l'avance

Top 14 - Toulouse : Novès encense le club et se régale à l'avance©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le mercredi 12 juin 2019 à 10h25

Ancien entraîneur légendaire de Toulouse (1993 - 2015), Guy Novès s'enthousiasme quant au jeu produit par les Toulousains cette saison. Ce mercredi, dans L'Equipe, l'ex-sélectionneur des Bleus dresse le portrait des Rouge et Noir qui défieront Clermont en finale de Top 14, avec en ligne de mire un vingtième Bouclier de Brennus.

En dépit des quatre longues années qui se sont écoulées depuis la fin de son histoire avec le Stade Toulousain, Guy Novès (65 ans) n'en reste pas moins un observateur avisé du club Haut-Garonnais. Ce mercredi, dans les colonnes du journal L'Equipe, l'ancien entraîneur de Toulouse livre son ressenti sur une nouvelle génération qui semble avoir pris le pouvoir du côté d'Ernest-Wallon, tout en se montrant un brin admiratif : « En regardant certains matches cette saison, parfois, je me suis demandé si à mon époque, l'équipe avait atteint ce niveau-là. Quand le Stade est mené de je ne sais combien de points à Bordeaux (29 points) et est capable, en une mi-temps, de faire son retard et de gagner le match, honnêtement, je ne suis pas sûr que le Stade de l'époque aurait été capable de ça. » Une remontada incroyable après quarante premières minutes indigestes, avant que les Toulousains ne lâchent les chevaux.

Novès : « Ce qui fait la différence aujourd'hui, c'est le gros travail des avants »

Depuis le retour du Stade Toulousain en haut de l'affiche, les performances des trois-quarts ont souvent été mis en lumière. Néanmoins, Clément Castets le confiait il y a quelques mois : les performances des avants permettront aux hommes d'Ugo Mola de décrocher un titre cette saison. Un constat partagé par Novès : « Ce qui fait la différence aujourd'hui, c'est le gros travail des avants et une défense très efficace. Il y a également la profondeur du banc (...) Vous ne pouvez pas réussir sans avoir une équipe équilibrée avec des avants dominateurs. Avec une bonne mêlée, une bonne touche et une bonne défense, il suffit de deux ou trois garçons qui sont capables de faire des étincelles derrière pour avoir une équipe qui peut se diriger vers un titre en fin de saison. »

Novès : « La finale, on devrait se régaler ! »



Ainsi, après avoir franchi l'obstacle La Rochelle, Toulouse va tenter de reconquérir le Brennus. Mais pour ramener le vingtième bouclier sur la place du Capitole, les Toulousains devront se défaire de Clermont. Une finale qui devrait tenir toutes ses promesses, selon Novès, décuple vainqueur du Top 14 avec le Stade Toulousain : « Je vois une finale ouverte, avec des systèmes de jeu qui se rapprochent un peu. Le paquet d'avants du Stade Toulousain me semble mieux armé que celui de Clermont. Si la rencontre peut être fermée ? Non. À l'époque, je disais : « Ne pas jouer, c'est prendre des risques. » D'un côté comme de l'autre, j'ai le sentiment que les deux équipes ne savent pas faire autre chose que de jouer. S'ils ne jouent plus, ils ne savent plus quoi faire. On devrait se régaler ! » Réponse ce samedi aux alentours de 23h00.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.