Top 14 - Toulouse : Les Rouge et Noir touchés par la blessure d'Huget

Top 14 - Toulouse : Les Rouge et Noir touchés par la blessure d'Huget©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365, publié le dimanche 25 avril 2021 à 11h50

Blessé et sorti sous les applaudissements samedi lors de la victoire de Toulouse contre le Racing 92 (34-16), Yoann Huget semblait touché au tendon d'Achille droit. Une blessure qui pourrait l'obliger à mettre un terme à sa carrière plus tôt que prévu et qui inquiète ses partenaires.



Malgré une victoire bonifiée samedi soir à Ernest-Wallon lors de la 22eme journée de Top 14 contre le Racing 92 (34-16), la soirée des Toulousains était gâchée. En effet, touché probablement au tendon d'Achille droit peu après la demi-heure de jeu et sorti sous les applaudissements, Yoann Huget inquiète au sein du club. Alors que l'ailier français comptait arrêter à la fin de la saison, cette blessure pourrait l'amener à devoir mettre un terme à sa carrière précocement. « Forcément, ça nous a marqués. C'est un moment compliqué pour lui et pour nous. Sur le terrain, il y avait une ambiance assez particulière. On a eu un peu de mal à se remettre dedans après, mais va falloir qu'on le soutienne. Je ne connais pas la gravité de la blessure, mais le connaissant, il ne sort pas pour rien. Donc, on sera là pour le soutenir », a notamment reconnu Romain Ntamack, l'ouvreur toulousain, à l'issue de la rencontre au micro de Canal+. Même son de cloche pour Cyril Baille. « La blessure de Yoyo nous a impactés. On est restés dix minutes sans rien produire », a confié le pilier gauche. D'après L'Equipe, le joueur passera ce lundi une IRM pour connaître la nature exacte de sa blessure, une rupture, partielle ou totale, de son tendon d'Achille droit est crainte.


« Quand tu vois ton pote par terre, c'est terrible »

« C'est sûr que ça nous a tous très touchés la blessure de Yoann, parce que c'est quelqu'un qui ne triche pas au quotidien. Malgré son âge avancé (33 ans), il s'envoie à tous les entraînements, a pour sa part expliqué Antoine Dupont, le demi de mêlée de l'actuel leader du championnat de France. Le week-end, il a toujours un état d'esprit irréprochable et ça fait toujours mal au cœur de voir des joueurs comme ça se blesser sur le terrain. Malheureusement, on n'a pas pu le voir à la mi-temps. Donc, j'espère qu'on aura vite des nouvelles de lui, en espérant que ça ne soit pas trop grave, même si ça ne sentait pas très bon. » Coéquipier de longue date, Maxime Médard était lui aussi affecté pour sa cette blessure. « En temps normal, une blessure est déjà très grave. Mais quand, en plus, tu es en fin de carrière, c'est une hantise. On en est assez conscients Yoann et moi. On a passé des années à batailler ensemble, que ce soit avec Toulouse ou avec l'équipe de France. Alors, quand tu vois ton pote par terre, c'est terrible », a notamment déclaré l'arrière, dans des propos recueillis par L'Equipe. « On perd un membre fort de l'équipe et du vestiaire, quelqu'un qui ne lâche jamais, qui pousse toujours à fond derrière ses coéquipiers, a finalement conclu Matthis Lebel. Je suis très peiné pour lui. Finir comme ça, sur une blessure, sans public dans le stade, ce n'est pas juste au regard de sa carrière mémorable.  »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.