Top 14 - Toulouse : Le Stade Toulousain veut redorer son blason après une saison ratée

Top 14 - Toulouse : Le Stade Toulousain veut redorer son blason après une saison ratée©Media365
A lire aussi

Marie MAHE, publié le samedi 26 août 2017 à 09h24

Le Stade Toulousain débute la nouvelle saison de Top 14 par un déplacement sur la pelouse du promu Oyonnax (samedi, 15h10). Le club le plus titré de France tentera d'oublier une saison 2016-2017 très compliquée et une piteuse 12eme place.

Pas de Toulouse en phases finales de Top 14, cela n'était plus arrivé depuis 1976. Et pourtant, c'est bien la déconvenue subie par le club le plus titré de France la saison passée (12eme). A la veille de la reprise du championnat, le Stade Toulousain a revu sa stratégie et entame donc un nouveau cycle. Fini la continuité et les ajustements, place désormais à une véritable révolution. Les lignes ont été modifiées comme jamais. Tout d'abord, des leaders sont partis comme par exemple le capitaine emblématique, Thierry Dusautoir. A cela s'ajoute également le départ de Jean-Baptiste Elissalde de son poste d'entraîneur des arrières. Le natif de La Rochelle n'a pas été remplacé. Fabien Pelous a, quant à lui, changé d'affectation. Un nouveau président a été nommé, Didier Lacroix, figure du club, succède à René Bouscatel. Entraîneur des Rouge et Noir depuis 2015, Ugo Mola a bien été confirmé à son poste malgré les nombreuses critiques émises à son encontre, notamment par son ex-adjoint Jean-Baptiste Elissalde et par son ancien deuxième ligne Patricio Albacete.
Le recrutement toulousain paraît prometteur
Le Stade Toulousain n'en a certainement pas l'habitude et pourtant cette année, il avance bien dans l'inconnu. Ne faisant pas forcément partie des équipes les plus attendues, Toulouse fera en sorte de retrouver sa place qui était la sienne lors des 40 dernières années. Cette année, le recrutement a été particulièrement mûri. Un recrutement d'ailleurs qualifié de prometteur par les observateurs. Le pilier all black Charlie Faumuina, champion du monde en 2015, s'est engagé en faveur du club haut-garonnais. Antoine Dupont est arrivé en provenance de Castres, grâce à qui il a connu ses premières sélections sous le maillot bleu, à seulement 20 ans. D'autres joueurs expérimentés du Top 14 sont également arrivés comme Louis-Benoît Madaule, ancien capitaine de l'Union Bordeaux-Bègles, et l'international tricolore Lucas Pointud. Deux buteurs ont été recrutés : Zack Holmes, deuxième meilleur réalisateur du Top 14 en 2015-16, et Thomas Ramos. Le prometteur Cheslin Kolbe est aussi très attendu, Semi Kunatani a été replacé en troisième ligne et de jeunes joueurs commencent à faire parler d'eux comme Clément Castets ou encore Florian Verhaeghe.
Le Stade Toulousain a déjà une infirmerie bien remplie
Malgré sa décevante 12eme place de la saison dernière, Toulouse sera encore plus que jamais concerné par l'équipe de France cette année. Le Stade est même la deuxième formation la plus impactée par la convention liant les internationaux, après l'ASM Clermont Auvergne. C'est pour cela que dès la première journée contre Oyonnax (samedi, 15h10), les Rouge et Noir seront privés de la moitié de leur ligne de trois-quarts avec Antoine Dupont, Jean-Marc Doussain, Gaël Fickou ou encore Yoann Huget. La question épineuse de la prolongation de certains cadres internationaux sera aussi à traiter rapidement dans la saison. Enfin, il y a l'éternel problème des blessures, Toulouse n'y échappe pas et c'est peu de le dire : Arthur Bonneval (genou), Richie Gray (dos), Julien Marchand (main) ou encore Peato Mauvaka (ischios-jambiers) sont d'ores et déjà absents pour de longs mois.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Top 14 - Toulouse : Le Stade Toulousain veut redorer son blason après une saison ratée