Top 14 - Toulouse : Le demi de mêlée japonais Saito a signé

A lire aussi

Guillaume Marion, Media365, publié le mercredi 10 juillet 2024 à 15h30

Après le départ de Baptiste Germain à Bayonne, Toulouse a annoncé ce mercredi l'arrivée du demi de mêlée japonais Naoto Saito, qui arrive en provenance des Tokyo Sungoliath.

Les champions de France et d'Europe se renforcent enfin. En effet, jusqu'à présent très discrets sur le marché des transferts (les retours de Léo Banos et d'Hugo Reilhes étaient les seuls mouvements de l'intersaison), les Rouge et Noir ont annoncé ce mercredi leur première recrue en vue de la saison prochaine. Sur les réseaux sociaux, le club de Haute-Garonne a officialisé l'arrivée de Naoto Saito, qui s'est engagé pour un an (soit pour la saison 2024-25). A Toulouse, le demi de mêlée de 26 ans va prendre la place de Baptiste Germain, qui a signé en faveur de Bayonne début juillet. Le Japonais (1,65m et 75 kg) arrive en provenance des Tokyo Sungoliath, lui qui n'a joué que dans son pays pour le moment. Cependant, Saito connait bien la France et Toulouse après avoir disputé la Coupe du monde 2023 avec les Brave Blossoms, qui étaient basés dans la ville rose, il y a quelques mois.

Saito sera en concurrence avec Graou et Retière

Dans l'Hexagone, ce dernier (24 sélections) avait été titulaire à deux reprises "grâce" à la blessure de son partenaire Yutaka Nagare. Au sein de l'effectif d'Ugo Mola, le Japonais tentera de se faire une place derrière l'intouchable Antoine Dupont. Chez les Rouge et Noir, l'ancien joueur de l'Université Waseda et des Sunwolves sera notamment en concurrence avec Paul Graou et Arthur Retière pour grappiller du temps de jeu quand le capitaine du XV de France sera au repos. Car, après avoir disputé les Jeux Olympiques de Paris 2024 avec l'équipe de France de rugby à VII, ce dernier devrait avoir le droit à un début de saison "allégé". Avec les départs entre autres de Piula Fa'asalele (Biarritz), Lucas Tauzin (Clermont) et Sofiane Guitoune (retraite), d'autres arrivées pourraient suivre chez les Rouge et Noir. A moins que Mola et son staff ne décident de faire confiance à des jeunes issus du centre de formation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.