Top 14 - Toulouse : La piste Mafi refroidie, un talonneur japonais à l'essai

Top 14 - Toulouse : La piste Mafi refroidie, un talonneur japonais à l'essai©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 05 août 2019 à 12h31

Le sélectionneur australien Michael Cheika ayant finalement revu sa position au sujet d'Alex Mafi, Toulouse s'apprête à mettre à l'essai le talonneur international japonais Takeshi Hino (2 sélections). Par ailleurs, les Rouge et Noir semblent prêts à tout pour prolonger Peato Mauvaka.

Un Japonais pour remplacer Mafi ? Alors que la piste Alex Mafi se serait sérieusement refroidie, le Stade Toulousain est sur le point de mettre à l'essai le talonneur international japonais Takeshi Hino (29 ans), annonce ce lundi le Midi Olympique, précisant que le joueur des Yamaha Jubilo auteur de 35 essais en 82 matchs de championnat joués pourrait se voir offrir un contrat s'il donne satisfaction. Et pour cause. Avec le dossier Mafi qui semble s'être sérieusement compromis, l'absence de Julien Marchand pour de longues semaines (il se trouve actuellement en rééducation) et le flou qui entoure toujours l'avenir de Peato Mauvaka, il y a urgence du côté des Rouge et Noir au poste de talonneur. Vendredi en amical contre Colomiers, le pilier gauche Clément Castets a même dû dépanner au talon en cours de match devant le manque de spécialistes du poste. Avec Mafi, Toulouse pensait pourtant accueillir un renfort de haut rang. Mais c'était sans se douter que le sélectionneur australien Michael Cheika déciderait finalement de ne plus libérer le jeune joueur de 22 ans, alors que seule la lettre de sortie de sa Fédération manquait pour qu'il rejoigne la Ville Rose.

Clermont fait les yeux doux à Mauvaka

Cheika ayant décidé d'en faire un réserviste pour la Coupe du Monde, il est fort probable que Mafi ne posera jamais ses valises à Toulouse. En tout cas, pas tout de suite. Peato Mauvaka, lui, se trouve toujours en Haute-Garonne pour le moment. Mais peut-être plus pour très longtemps, sachant que les gros de Top 14 font les yeux doux au grand espoir toulousain retenu par Jacques Brunel pour le Mondial. Les Rouge et Noir ont d'ailleurs pour projet de prolonger jusqu'en 2023 le joueur lié pour le moment au club jusqu'en 2020 uniquement. Toutefois, Clermont, dont les trois talonneurs (Benjamin Kayser, Yohan Beheregaray et John Ulugia arrivent en fin de contrat, pourrait couper l'herbe sous le pied du Stade Toulousain, qui voit pourtant en Mauvaka la doublure de Julien Marchand au talon. Coupe du Monde oblige, les discussions seraient en stand-by pour le moment. Mais elles pourraient voir la balance pencher du côté de l'Auvergne dès lors qu'elles reprendront. En attendant, Toulouse aura peut-être pris les devants en faisant signer Hino, qui faisait partie de cette équipe du Japon tout près de provoquer un tremblement de terre contre le pays de Galles à l'automne 2016 (33-30 pour les Gallois). Par les temps qui courent, ce serait toujours ça de pris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.