Toulon : Savea sera toujours au RCT l'an prochain

Toulon : Savea sera toujours au RCT l'an prochain©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le jeudi 23 mai 2019 à 13h37

En difficulté depuis son arrivée sur les bords de la Rade, Julian Savea devait sans aucun doute espérer une adaptation au Top 14 moins compliquée. Sous le feu des critiques de Mourad Boudjellal, l'international All Black s'est accroché. Au point de rentrer à nouveau dans les plans de Patrice Collazo. Sous contrat jusqu'en 2020 avec le RCT, Savea souhaite d'ailleurs honorer son engagement jusqu'au bout, comme il l'a affirmé sur les réseaux sociaux.

En dépit d'une année extrêmement compliquée aussi bien individuellement que collectivement, Julian Savea restera à Toulon la saison prochaine. Mercredi, sur son compte Twitter, l'All Black a répondu à un fan du RCT, lui demandant s'il continuerait l'aventure dans le Var. L'ailier a déclaré sans équivoque : « Oui, je reste. Partir n'a jamais été une option pour moi. » Ces propos illustrent la force de caractère d'un joueur pourtant dans le viseur de Mourad Boudjellal. Pour rappel, le fantasque président de Toulon avait invité Savea à quitter le club après une piètre performance face à Agen. Sorti du groupe, le champion du Monde 2015 avait alors cravaché pour retrouver sa place dans le XV de Patrice Collazo.

Savea compte prouver à Toulon



S'il traverse sans aucun doute les moments les plus difficiles de sa carrière, Julian Savea ne reste pas moins un formidable joueur lorsqu'il évolue à 100% de ses capacités physiques et mentales. Pour preuve, ses statistiques impressionnantes avec les All Blacks. À seulement 28 ans, Savea figure comme le quatrième meilleur marqueur d'essais en test-matchs avec la Nouvelle Zélande avec 45 réalisations en 49 rencontres. Alors qu'il a sacrifié son avenir au sein des All Blacks en quittant le Paradis du Pacifique, Savea souhaite bien prouver aux yeux de tous son talent dans un championnat aussi spécifique que le Top 14. Par ailleurs, le natif de Wellington n'avait pas hésité à balayer une rumeur l'envoyant en Afrique du Sud, chez les Southern Kings plus précisément. Enfin, l'arrivée de son compatriote à Toulon, l'ailier Nehe Milner-Skudder pourrait également le délester d'une étiquette (trop?) lourde à porter. Alors Julian Savea arrivera-t-il à s'imposer durablement comme un cador de notre championnat ? Réponse dans quelques mois. Puisqu'il reste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.