Toulon : Retraite en fin de saison pour Bryan Habana

Toulon : Retraite en fin de saison pour Bryan Habana©Media365
A lire aussi

Matthieu Angosto, publié le mardi 24 avril 2018 à 14h52

L'ailier sud-africain Bryan Habana, blessé au genou toute l'année, a annoncé ce mardi qu'il mettrait un terme à sa carrière à la fin de la saison. C'est l'un des meilleurs ailiers de l'histoire du rugby qui tire sa révérence.

L’un des meilleurs ailiers de l’histoire du rugby va tirer sa révérence. Absent des terrains depuis le 15 avril 2017, Bryan Habana a annoncé ce mardi sur Instagram qu’il raccrocherait les crampons en fin de saison. Victime d’une blessure à un genou, le Sud-africain n’a jamais réussi à retrouver son niveau, et n’a pas figuré sur la moindre feuille de match de Top 14 en 2017/2018. Sélectionné à 124 reprises avec les Springboks, il est le co-recordman du nombre d’essais inscrit en une seule Coupe du Monde (8, avec Julian Savea et Jonah Lomu) et du nombre total d’essais réussit dans la compétition (15, avec Jonah Lomu). L’ailier de 34 ans a regretté que son illustre carrière se termine sur une saison blanche, mais a assuré qu’il était reconnaissant pour tout ce que le rugby lui avait apporté : « Pour moi, c’est vraiment un jeu fait au Paradis », écrit-il sur Instagram.

Un palmarès collectif et individuel bien rempli

Après avoir passé les huit premières années de sa carrière en Afrique du Sud, où il a remporté le Super 14 à deux reprises, en 2007 et en 2009 avec les Bulls, mais aussi l’historique Currie Cup en 2006 et 2009, Habana avait rejoint Toulon en 2013. Avec le RCT, le Springbok va remporter un titre de champion de France en 2014, mais surtout deux Coupe d’Europe consécutives, en 2014 et 2015. L’ailier a également joué un grand rôle dans le triomphe Sud-africain à la Coupe du Monde 2007, année où il est également désigné meilleur joueur du monde, puis au Tri-Nations 2009. En 2012, il reçoit le prix du plus bel essai de l’année, inscrit lors d’un match contre la Nouvelle-Zélande. En 124 sélections, Habana compte 64 essais à son actif. Quant à sa carrière en club, elle a été marquée par 94 essais en 229 matches. Considéré comme l’un des hommes les plus rapides de l’histoire du rugby, ses qualités de défenseur ont également été saluées par ses pairs à de nombreuses reprises.

So it’s my turn to say Thank You: . The inevitable moment has come knocking on my door and I’ve welcomed it in for a drink. . It’s been more than a year of hoping, trying, pushing and willing to get back on the field for one last time, to taste the sweet victory or encounter that gut-wrenching despair. To hear the roar of the crowd or grab the pill out of the air. To make that last bone crunching tackle or score that last game winning try. But it’s unfortunately just not to be. I, like most, would have liked my career to have ended differently, but sometimes things don’t turn out quite the way we hope for. . So at the end of this season, it’s time to say goodbye and thank you to the game I so dearly love. . To try and sum up the past 16 years and how quickly they’ve flown by or even begin to describe how amazing the journey has been is impossible. . I would though like to express my gratitude: . • First and foremost, to God for blessing me with the talent to play this beautiful game. • To my wife Janine, Timothy and our newborn Gabriel, for your support, sacrifice and love to follow me to all corners of the earth so that I can pursue my dreams. • To my family and friends, far and wide, who wore their hearts on their sleeves as much as I did. • To the coaches, team-mates, medical and support staff in all the teams I was involved in. • To every opponent that made the battle tough and worthwhile. • To all my sponsors over the years who believed in me enough to support me on the journey. • To the fans, who make the game what it is. • To the critics, not to prove you wrong but so that I could prove to myself I could. • To the media, who take the game to households the world over. • To the lessons learnt, through the good times and the bad. • To the friendships made and experiences a plenty. . But most of all to Rugby, because for me it truly is a game made in heaven. . As a close friend one said: “memories are all we have.” And I’m immensely grateful for the memories I take with me into the next chapter. . With much respect . BH11

Une publication partagée par Bryan Habana (@bryanhabana_) le 24 Avril 2018 à 4 :00 PDT

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU