Toulon : Fidélité prolongée pour Charles Ollivon

Toulon : Fidélité prolongée pour Charles Ollivon©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 06 novembre 2019 à 19h06

Présent au RCT depuis 2015, Charles Ollivon a prolongé son contrat pour les cinq prochaines saisons, soit jusqu'en juin 2025.

Mourad Boudjellal n'est pas prêt à lâcher Charles Ollivon. Performant pendant la Coupe du Monde sous les ordres de Jacques Brunel et Fabien Galthié, le troisième-ligne international est décidé à lier son avenir professionnel avec le RC Toulon. Arrivé sur la Rade en 2015 après ses débuts professionnels à l'Aviron Bayonnais, le natif de Saint-Pée-sur-Nivelle a prolongé son contrat avec le club varois pour cinq saisons supplémentaires, lui qui reste sur une saison pleine après deux exercices largement perturbés par les blessures. Face à la concurrence de nombreux autres acteurs du Top 14, les dirigeants du RCT ont su convaincre un de leurs cadres de prolonger l'aventure au sein du club pour les saisons à venir et construire à nouveau un club à même de régner sur l'Europe du rugby.


Ollivon restera à Toulon jusqu'en 2025

Initialement engagé jusqu'en juin 2021, Charles Ollivon a donc fait le choix de dépasser la décennie de présence sous le maillot rouge-et-noir avec ce nouvel engagement jusqu'en juin 2025. Une prolongation de contrat qui confirme les ambitions du RC Toulon et de son nouvel actionnaire aux côtés de Mourad Boudjellal, Bernard Lemaître. Elles viennent s'ajouter à celle, notamment, d'Anthony Belleau, Louis Carbonel, Facundo Isa, Raphaël Lakafia ou Emerick Setiano, mais également aux arrivées du récent champion du monde Eben Etzebeth, du demi de mêlée international Baptiste Serin ou de l'ancien All Black Nehe Milner-Skudder. Candidat au brassard de capitaine du XV de France avec la retraite internationale de Guilhem Guirado à l'issue de la Coupe du Monde, Charles Ollivon aura du temps pour s'installer toujours plus comme un leader au sein de l'effectif cinq étoiles du RCT pendant les cinq saisons à venir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.