Toulon : Départ en vue pour Bastareaud

Toulon : Départ en vue pour Bastareaud©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le jeudi 04 juillet 2019 à 12h27

Alors qu'il n'a pas été sélectionné par le XV de France pour disputer la prochaine Coupe du Monde au Japon, Mathieu Bastareaud devrait être rapidement fixé sur son avenir. Un futur proche qui s'écrit vraisemblablement loin de Toulon avant sa pige aux Etats-Unis.

Mathieu Bastareaud devrait être fixé très bientôt sur son avenir. Selon les dernières informations de RMC, le trois-quarts centre devrait prendre sa décision d'ici la semaine prochaine, date de la reprise du RCT. Une reprise à laquelle ne devrait pas prendre l'ancien international français. En effet, il paraît peu probable de voir Bastareaud évoluer dans un autre club avant de rejoindre les États-Unis et le New York United. Alors qu'un retour au Stade Français a été écarté, la piste la plus chaude serait toujours celle menant à Montpellier mais elle serait semée d'embûches. Ainsi, plusieurs écueils pourraient empêcher l'arrivée du natif de Créteil chez les Cistes. Pour laisser son poulain évoluer durant trois petits mois sous les couleurs montpelliéraines, Mourad Boudjellal pourrait réclamer une compensation financière.

Toulon trop gourmand ?

À l'heure actuelle, il n'est pas certain que le MHR l'accepterait en dépit du fait que Xavier Garbajosa et son staff souhaiteraient recruter ardemment un trois-quarts centre français. Par ailleurs, les relations entre le nouveau manager de Montpellier et Patrice Collazo, son pendant à Toulon, pourraient également compliquer l'affaire. D'autres pistes seraient évoquées, dont celle des Sharks en Afrique du Sud. Une franchise qui souhaitait depuis longtemps attirer Bastareaud. Cependant, avec sa récente paternité, il paraît peu probable de voir l'ancien joueur du Stade Français s'envoler durant de longues semaines disputer les rencontres éreintantes de Super Rugby. Quoi qu'il en soit, le futur de l'ancien capitaine des Bleus devrait se décanter sous peu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.