Toulon : Collazo confie le capitanat à Serin

Toulon : Collazo confie le capitanat à Serin©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 17 avril 2021 à 21h27

En vue de la fin de saison, Patrice Collazo a confirmé auprès de Var-Matin sa décision de changer de capitaine et a annoncé que Baptiste Serin assurera cette charge.



Patrice Collazo est adepte du changement. Le manager du RC Toulon a décidé de revoir ses plans concernant le capitanat de sa formation. Alors que des joueurs comme Anthony Etrillard, Raphaël Lakafia, Sergio Parisse ou encore le capitaine du XV de France Charles Ollivon ont eu entre leurs mains cette responsabilité, Baptiste Serin a été officiellement intronisé ce samedi au détour d'un entretien accordé par Patrice Collazo au quotidien local Var-Matin alors que le magazine Midi Olympique avait laissé fuiter l'information. « Avec Eric Dasalmartini et Julien Dupuy, nous avons pris cette décision afin d'apporter quelque chose de nouveau sur la fin de saison. La routine, ce n'est pas bon, justifie le manager du RCT. Baptiste Serin a énormément de choses à apporter à l'équipe. » Mais cette nomination n'est pas un blanc-seign pour le demi de mêlée international qui « doit montrer encore beaucoup de choses avec Toulon » aux yeux de l'ancien pilier malgré « de bonnes performances » sous le maillot du club de la Rade.

Serin, « l'homme de la situation » pour Collazo

Une décision qui a été prise après « avoir discuté avec les leaders du groupe » mais également avec l'intéressé qui est vu comme « l'homme de la situation » par Patrice Collazo. Ce dernier précise également que cette décision « n'est pas un désaveu pour ceux qui ont occupé ce rôle avant Baptiste Serin cette saison », le demi de mêlée international étant vu comme quelqu'un qui « peut apporter quelque chose en plus ». « Je pense que plus Baptiste est responsabilisé, plus il a d'influence sur l'équipe et une capacité à drainer les autres autour de lui », ajoute le responsable du secteur sportif du club varois. Une décision qui est également liée à celle de « fonctionner avec un groupe un peu plus restreint » voulue par Patrice Collazo qui accepte « le risque de solliciter toujours les mêmes joueurs », assurant que cette décision permet de gagner « en cohésion afin de créer l'état d'esprit nécessaire pour les matches éliminatoires ». Un groupe resserré qui ne sera toutefois pas hermétiquement fermé. « S'il y a des blessures, nous sommes comme tout le monde, nous trouverons des solutions », assure le manager du RCT.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.