Toulon : Boudjellal embêté par la grève de la SNCF

Toulon : Boudjellal embêté par la grève de la SNCF©Media365

Yannis Dakik, publié le mercredi 11 avril 2018 à 15h57

Mourad Boudjellal a déclaré que le mouvement de grève de la SNCF posait problème avec la délocalisation de la rencontre de Toulon, samedi, face à Montpellier. Le match étant prévu à Marseille, le président du RCT a accusé l'entreprise de « tuer sa billetterie ».

Mourad Boudjellal en veut à la SNCF. En cause, la grève de cette dernière. Samedi, Toulon doit affronter Montpellier dans un match délocalisé à Marseille, au stade Vélodrome. Problème, les mouvements de grève ont fortement impacté l'affluence de la rencontre. Elle « sera moins élevée que ce qu'on espérait, parce qu'on a un gros handicap, la grève des TER. Il n'y a aucun train qui circule en région PACA samedi, c'est très embêtant » a déclaré le président du RCT. « Ça avait très bien démarré, mais depuis l'annonce de la grève, la billetterie a pris un sacré coup », a-t-il poursuivi, dans des propos rapportés par L'Equipe. On a même des demandes de remboursement, parce que nous, on vendait le billet de train à cinq euros, d'où qu'on parte dans la région PACA. » Boudjellal a, par la suite, vanté les avantages d'un déplacement en train, qui avait déjà réussi aux Toulonnais par le passé : « Il est assez rare en montant dans un train qu'on nous fasse souffler dans un alcootest. Là, non seulement il faut prendre la voiture, avec les problèmes d'embouteillage et de parking, mais en plus on ne pourra pas boire. La SNCF nous a tué la billetterie. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.