Top 14 - Toulon : Michalak bientôt consultant ?

Top 14 - Toulon : Michalak bientôt consultant ?©Panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 06 octobre 2021 à 14h02

Selon les informations de RMC Sport, l'ancien ouvreur international Frédéric Michalak pourrait intégrer le staff du RC Toulon en tant que consultant à partir du mois de décembre.



Actuellement onzième du Top 14 avec seulement huit points pris en cinq matchs, le RC Toulon va mal et les réunions s'enchaînent au sein du club varois. Mais selon RMC Sport, ce n'est pas la solution du changement d'entraîneur qui sera retenue. Même si certains joueurs sont « lassés », Patrice Collazo, arrivé en 2018 et sous contrat jusqu'en 2025, conserverait la confiance de son président Bernard Lemaitre. Toutefois, le président souhaite faire un bilan dans deux matchs, le 16 octobre, après que le RCT aura reçu successivement Brive et le Racing 92. Avec une victoire (contre le Stade Français), un nul (contre Montpellier) et trois défaites (à Castres, à Perpignan et à Toulouse) depuis le début de saison, le bilan est maigre, et ces deux matchs à Mayol doivent être l'occasion d'engranger des points, pour le président.

Michalak : "Aider un club à se structurer vers la haute performance"

Quel que soit le sort de Patrice Collazo, un changement devrait intervenir au mois de décembre, toujours selon RMC Sport, avec l'arrivée de Frédéric Michalak en tant que consultant. L'ancien ouvreur international (bientôt 39 ans, 77 sélections) viendrait quelques jours par semaine à Toulon, club où il a évolué de 2012 à 2016, afin de distiller ses conseils. Les deux parties sont d'accord, il ne reste plus qu'à signer, a priori. Justement, le triple champion de France (2001, 2011, 2014) et quadruple champion d'Europe (2003, 2005, 2013, 2015) évoque ce futur rôle sur le site Internet du Parisien ce mercredi, alors que les dernières rumeurs l'envoyaient plutôt du côté de Toulouse, un autre de ses anciens clubs (2001-07 puis 2008-11). "Ce n'est pas sûr que ce soit Toulouse, reconnait-il. Je suis en contact avec d'autres clubs, cela se décidera très bientôt. Ce qui est sûr, c'est que ce ne sera pas un poste d'entraîneur à temps plein. Mais plutôt du consulting, deux jours et demi par semaine, pour aider un club à se structurer vers la haute performance ». Et c'est sans doute le RCT qui va en bénéficier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.