Top 14 - Toulon - Fabien Galthié veut digérer le match contre Montpellier

Top 14 - Toulon - Fabien Galthié veut digérer le match contre Montpellier©Media365

Lucas Bertolotto, publié le lundi 18 septembre 2017 à 14h36

Fabien Galthié a évoqué la mauvaise fin de match du RCT lors de la défaite sur le terrain de Montpellier dimanche.









 

« Il y a tout qui se combine, le carton jaune, l'essai de pénalité et les blessures consécutives de trois joueurs. On joue à quatorze et il nous manque l'ouvreur, un ailier et un centre, sans oublier l'essai de pénalité. On était à quatre points avec la possibilité de revenir à un point et après, le match a basculé. Il faut digérer ce match, le revoir et voir les points d'amélioration. L'aléa fait partie des matchs et il y a eu une coïncidence d'aléas qui nous a fragilisés face à une équipe solide, très solide. Montpellier est en place, costaud, et maîtrise son rugby. On perd un peu notre self-contrôle et c'est un point à améliorer. »

L'ouvreur toulonnais François Trinh-Duc reconnaît que Montpellier est la meilleure équipe du Top 14 : « On savait depuis le début de la saison que notre indiscipline était notre gros point noir. C'est à cause de ça qu'ils ont déroulé. Ce match a été difficile pour nous. A l'heure actuelle c'est l'équipe en forme du championnat, on ne peut pas faire mieux que leur début donc il faut les féliciter. Nous devons regarder nos lacunes, notamment l'indiscipline et le contrôle du ballon, et essayer de pouvoir imposer notre jeu parce qu'on a des arguments. Pour mon retour j'ai essayé de me concentrer sur mon jeu plutôt que sur l'enjeu mais retrouver cette ambiance était quelque chose de positif. C'est un stade que je connais et ça m'a donné envie. Les publics des deux clubs étaient derrière moi, ça fait chaud au cœur. Je connais la passion des Montpelliérains pour le rugby et elle est toujours présente. »

Hugo Bonneval n'a pas caché son énervement après la rencontre : « Je suis déçu mais aujourd'hui sur le match il n'y a pas photo, on a tenu 60 minutes et c'est tout. Si on n'élève pas notre niveau de jeu, ce ne sont pas les autres qui vont baisser le leur. C'est un championnat très rude, tous les week-ends sont compliqués et c'est à nous de relever notre niveau d'exigence et de nous focaliser sur ce que l'on veut mettre en place. C'est un grand club, il n'y a que des grands joueurs dans le vestiaire et on n'est pas là pour rigoler. On en prend 40, on ferme notre gueule et on baisse la tête. »

Le joueur du RCT Jean Monribot évoque notamment les nombreux coups du sort en seconde période : « En deuxième mi-temps on perd Ma'a Nonu, on prend un carton jaune et on doit se réadapter derrière avec trois nouveaux joueurs qui n'ont pas l'habitude de jouer à certains postes. Cette deuxième période est difficile, je pense qu'on était dans le match lors de la première mi-temps. On tenait au score malgré beaucoup de fautes de notre part, on leur a donné quand même beaucoup de munitions à cause de nos erreurs. Trop de ballons rendus contre une équipe de Montpellier un peu euphorique et en pleine confiance, c'est difficile de rester au score. Il faut continuer à travailler dur, il faut vite essayer de rectifier nos erreurs mais je pense que notre état d'esprit est bon. L'envie est là, on croit en ce que l'on fait, je pense que nous sommes sur la bonne voie. On ne baisse pas la tête, on garde la tête haute et on va bien travailler cette semaine pour aller faire un gros match au Stade Français. On a envie de faire un résultat là-bas ou au moins de réaliser un grand match. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU