Champions Cup - Toulon - Galthié a rendez-vous avec le peuple toulonnais

Champions Cup - Toulon - Galthié a rendez-vous avec le peuple toulonnais©Media365
A lire aussi

journaliste, publié le vendredi 13 octobre 2017 à 19h42

Avant la réception des Scarlets dimanche à 16h15 pour la première journée de Champions Cup, Fabien Galthié a évoqué la préparation de son équipe pour affronter le champion en titre de la Ligue Celte.

Que représente la Coupe d'Europe pour vous ?
C'est quelque chose de différend. C'est la plus grande compétition européenne. On change de niveau, de prisme, d'adversaires. On est entre le niveau national et le niveau international tout simplement.

Quelle a été votre préparation pour ce match face aux Scarlets ?
Comme on avait huit jours de préparation, on a déchargé. On était pas mal en décharge cette semaine sur le contenu, on a adapté nos entraînements à la nouvelle compétition. En plus, on est à seize semaines de compétition pour certains joueurs donc c'était le bon moment pour gérer un petit peu cette décharge de travail pour avoir un maximum de fraîcheur dimanche. On a une méthodologie qui est assez précise. A la fois dans l'organisation et dans la préparation physique.

Est-ce qu'il y a une pression supplémentaire par rapport au fait d'affronter les Scarlets dès la première journée ?
On doit prendre conscience qu'on a un rendez-vous d'un niveau très élevé. C'est une équipe qui a gagné la Ligue Celte l'année dernière et qui est sur une série de cinq victoires en six matchs. Ils avaient enchaîné plusieurs succès l'an passé en Pro 12 en gagnant au Leinster en demi-finale et au Munster en finale. A Mayol dimanche, le stade sera plein. Je préfère voir ce match comme un rendez-vous à la fois collectif et individuel. On a tout un peuple qui nous attend dimanche à 15h et j'espère que les joueurs le voient comme ça aussi. On a rendez-vous avec le peuple toulonnais.
Galthié : « On aura un bras de fer à tenir »
La victoire est impérative pour vous ?
Je ne me projette pas, je vous ai dit que j'avais un rendez-vous très important et c'est une compétition qui dure six journées. Parfois on se qualifie à la dernière journée, ça peut aller très vite dans un sens comme dans l'autre. On sait qu'il faut faire un très beau match. Alors on pourra se projeter mais si on ne fait pas ce qu'il faut dimanche on ne se projettera pas. Avant de penser à ce futur qui est loin, concentrons-nous sur le futur proche, c'est-à-dire dimanche.

Sur quels points devez-vous être vigilants face à ce club ?
Ça va presque deux fois plus vite que le Top 14. On est entre 30 et 40% au-dessus en terme de vitesse, ce qui veut dire qu'on aura un bras de fer à tenir. On va tomber sur des séquences qui dépassent les cinq minutes donc là aussi ils vont nous amener à l'implosion physique et psychologique. Il va falloir être solide. C'est une équipe qui a connu une évolution linéaire avec les mêmes joueurs. C'est très propre et très discipliné. Il n'y a pas beaucoup de joueurs qui sortent du cadre. On peut dire que c'est une équipe chirurgicale. Ils ne vont pas taper en touche contre nous, s'ils doivent dégager c'est au pied sur le terrain. Soit du jeu d'occupation, soit du jeu de pression, ils ne voudront pas que le jeu s'arrête.
Galthié : « Je ne suis pas un doux rêveur »
C'est un jeu auquel vous aspirez aussi ?
Oui mais ça ne fait que seize semaines qu'on entraîne l'équipe. Ils ont beaucoup d'avance dans ce domaine-là. Il va falloir être fort sur des phases tactiques. Par exemple essayer de les épuiser sur les phases de mêlée, même s'il nous manque un peu de puissance. On devra aussi être capable de gérer la vitesse du jeu quand on peut. C'est-à-dire sur nos touches, nos mêlées, nos pénalités. Si ce sont eux qui gèrent la vitesse du jeu, c'est fini.

Quel est votre objectif en Champions Cup cette saison ?
C'est de bien préparer ce match. Donc c'était de faire une bonne semaine, d'être le plus juste dans la préparation physique, dans le contenu et d'aligner la meilleure équipe possible. Il y a de nombreuses absences, notamment dans la puissance avec Romain Taofifenua, avec Samu Manoa et Duane Vermeulen. L'objectif est d'avoir l'équipe la plus compétitive possible. Mon mode de fonctionnement n'est pas de voir plus loin. Je ne suis pas un doux rêveur.

Selon vous, qui est favoris de cette compétition ?
Je ne sais pas du tout. Je suis concentré sur les Scarlets et je regarde d'assez loin ce qu'il se passe à côté. Les choses viendront en leur temps. Pour le moment je suis concentré sur le match de dimanche qui est l'objectif de la semaine.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Champions Cup - Toulon - Galthié a rendez-vous avec le peuple toulonnais
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]