Top 14 - Stade Français : Selon Gabrillagues, personne ne pourra oublier l'affaire de la fusion

Top 14 - Stade Français : Selon Gabrillagues, personne ne pourra oublier l'affaire de la fusion©Media365

Lucas Bertolotto, publié le samedi 02 décembre 2017 à 15h25

Avant le derby entre le Stade Français et le Racing 92 ce dimanche à 16h50, le deuxième ligne parisien Paul Gabrillagues a parlé du contexte autour de cette rencontre, et notamment de l'affaire de la fusion.





Paul Gabrillagues, dans quel état d'esprit êtes-vous avant d'affronter le Racing 92 ?
C'est un match très important pour nous donc vous imaginez bien qu'on est concentré, on est focalisé sur ce match. On a vraiment envie de sortir un gros match. Un derby c'est toujours un match particulier, même si on ne gagnera pas plus de points, ça a une saveur particulière.

C'est un match charnière selon vous ?
Oui, ça peut être un déclic avant la Coupe d'Europe, si on gagne ce week-end, et inversement. Aujourd'hui, chaque match va être important car on s'est mis dans une situation assez compliquée. Il n'y a donc pas beaucoup de marge de manœuvre, on ne peut pas se permettre de se louper. On n'a pas un effectif aussi large que d'autres équipes donc on ne peut pas se permettre de lâcher un bout de match. C'est ce qu'il nous arrive parfois mais il faut que l'on soit tout le temps à fond, pendant 80 minutes. Si on a une période creuse pendant le match, ça ne passera pas. Mais comme chaque semaine, il y a de l'envie, une volonté de bien faire. Après, il faut que cela se traduise sur le terrain et j'espère que ce sera le cas dimanche.
Gabrillagues : « Cette histoire de fusion nous a galvanisé »
Avec l'affaire de la fusion ce match s'inscrit dans un contexte particulier, vous y pensez ?
Peut être que cela avait donné une saveur particulière au match de l'an dernier, mais dans tous les cas, le match contre le Racing est celui qu'il ne faut pas perdre. Même chez les jeunes, il y a toujours une petite rivalité, moi je connaissais la moitié de l'équipe d'en face à l'époque, je jouais contre plusieurs potes. Mais je pense que cette histoire de fusion nous a galvanisé. Maintenant, le groupe a beaucoup changé, on a perdu des joueurs et d'autres, qui n'ont pas connu cet épisode, sont arrivés. Peut être que l'on a toujours cette histoire dans un coin de notre tête. Sur le terrain l'année dernière, on sentait que tout le monde y pensait, parce que c'était tout frais.

Comment avez-vous vécu cet épisode ?
Il a été marquant, mais j'essaie de ne pas trop y penser. J'ai plutôt envie de l'oublier, même si c'est vrai que ça n'arrive pas tous les jours. Maintenant j'ai envie de passer à autre chose, le club a été repris et ça se passe très bien avec la nouvelle direction. Donc j'essaie de ne pas trop y penser, même si cette saison-là, personne ne pourra l'oublier, tous les joueurs qui l'ont vécue y repenseront forcément.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.