Top 14 - Stade Français - Jonathan Danty : " On ne voulait pas passer pour des pompes "

Top 14 - Stade Français - Jonathan Danty : " On ne voulait pas passer pour des pompes "©Media365

Nicolas BERTÉ, publié le lundi 27 mars 2017 à 12h36

Le maillot réplique de celui de 1998 toujours enfoncé sur les épaules (les joueurs du Stade Français l'ont porté pendant l'échauffement et après le match contre Toulon), Jonathan Danty est venu partager avec la presse son bonheur d'avoir gagné contre Toulon quinze jours après le début du feuilleton fusion aujourd'hui plongé aux oubliettes.

Jonathan Danty, peut-on parler de victoire particulière ?
Oui, elle est forcément particulière, après les deux semaines que l'on a vécues, avec cette histoire de fusion qui est tombée du jour au lendemain. On avait à coeur de faire un beau match et, surtout, de gagner ce match-là pour ne pas passer pour des pompes (sic) après tout ce qu'il s'est passé. C'était important pour nous de faire un bon match. En plus, il y a la victoire à la clé. On a eu un peu peur à la fin, quand même, mais ça prouve que l'on était unis il y a deux semaines pour l'histoire de fusion, et aujourd'hui encore, on a été très bien pendant 80 minutes, ça faisait un petit moment. On est content. Après, la saison n'est pas finie, on a encore quelques beaux matchs, il va falloir que l'on s'accroche.

Que vous êtes-vous dit après ce match dans le vestiaire ?
Déjà, que l'on n'était pas passé pour des pompes après cette histoire de fusion. On s'est rendu compte que l'on avait une belle équipe, malgré tout. On est peut-être une équipe à reaction, mais l'important aujourd'hui, au final, c'était la victoire. Et ça a été le cas, tout le groupe est content. Maintenant, on va préparer un quart de finale la semaine prochaine, qui va être sympa.
Danty : « Le maillot de 1998 ? Un truc que l'on avait décidé tous ensemble »
Qu'est-ce que cela fait pour vous qui écumiez le vieux stade Jean-Bouin quand vous étiez gamin de porter aujourd'hui ce maillot du Stade Français ?
Déjà, c'est un honneur. Avoir ce maillot-là pour l'échauffement, c'est un truc que l'on avait décidé tous ensemble pour montrer que le Stade Français n'était pas mort. Ça a fait plaisir à tout le monde. Plusieurs personnes m'ont même dit que cela les rajeunissait de vingt ans (rires). A cette époque-là, j'étais encore gamin, mais c'est très bien qu'ils me disent ça (rires). Je n'ai pas mon numéro, j'ai le numéro 1, mais franchement il est plutôt sympa.

Et évoluer devant 15 000 personnes, ça vous a fait quoi ?
Honnêtement, on ne s'attendait pas à ce qu'il y ait autant de monde. Parce que l'on s'était dit qu'un dimanche soir à 21h00, ça allait être un horaire difficile pour nous. On n'est pas encore le PSG, donc ce n'était pas évident. Au finale, avec 15 000 personnes, je pense que l'on n'est pas loin d'un record sur la saison. J'espère que les 15 000 personnes ont pris du plaisir et que le public viendra encore nombreux pour le prochain match, contre Pau.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Top 14 - Stade Français - Jonathan Danty : " On ne voulait pas passer pour des pompes "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]