Top 14 : Le Stade Français demande du temps

Top 14 : Le Stade Français demande du temps©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 18 septembre 2021 à 15h55

Sous pression avant d'aller défier Toulon dimanche soir, le Stade Français, battu lors des deux premières journées, n'en reste pas moins confiant à en croire son nouveau centre néo-zélandais Ngani Laumape.



Ils avaient sans doute rêvé d'une autre entame. Après avoir terminé le précédent exercice en trombe et accroché une inespérée place en barrage, largement perdu face à ses voisins du Racing 92 (38-21), les joueurs du Stade Français ont débuté cette saison 2021-2022 par deux défaites de rang : de nouveau face aux Racingmen à Jean-Bouin (21-36) puis sur la pelouse de l'Union Bordeaux-Bègles samedi dernier (37-10). Autant dire que les Parisiens, bons derniers du classement, sont sous pression avant un périlleux déplacement à Toulon dimanche soir (21h05), en clôture de la 3e journée de Top 14, pour la première manche du Trophée Christophe Dominici.

"Les bonnes choses demandent du temps"

Recrue phare du Stade Français, Ngani Laumape est encore en phase d'adaptation, mais il ne s'inquiète pas pour la suite. "La saison est encore longue. Je dois encore m'adapter, il y a la barrière de la langue. Je prends des cours de Français mais c'est dur. Les bonnes choses demandent du temps. Je me souviens qu'en 2016 avec les Hurricanes, on avait perdu les trois premiers matchs et on avait fini champions", a ainsi déclaré le centre néo-zélandais de 28 ans en conférence de presse vendredi. Et le joueur aux 15 sélections avec les All Blacks, qui a renoncé à la Coupe du monde 2023 en rejoignant l'Europe et la capitale française (où il trouve que la vie est "vraiment dingue"), n'imagine pas autre chose qu'une saison réussie. "J'espère vraiment jouer des phases finales et gagner des titres ici. Je n'ai pas quitté mon pays, une partie de ma famille et abandonné mon rêve All Black pour autre chose que gagner. Je pense qu'on peut réussir. Le Top 14 est une compétition très excitante, vraiment physique, et j'adore ça !", a-t-il conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.