Stade Français : Quesada savoure la belle victoire contre Toulouse

Stade Français : Quesada savoure la belle victoire contre Toulouse©Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le lundi 02 novembre 2020 à 10h19

Après le large succès obtenu par le Stade Français aux dépens du Stade Toulousain (48-14), Gonzalo Quesada a manifesté sa satisfaction.



En conclusion de la 7eme journée du Top 14, le Stade Français a marqué les esprits en prenant le meilleur sur le Stade Français, dimanche soir. Les Parisiens ont brillé sur leur pelouse et ont infligé une sévère défaite au Stade Toulousain (48-14) qui était largement remanié. Ils ont enfin gagné à Jean-Bouin avec la manière. Et le bonus en prime.

Gonzalo Quesada, le manager du Stade Français, a apprécié. « Cette victoire fait du bien, on peut savourer, s'est félicité l'Argentin. On avait fait un match référence pendant 78 minutes contre le Racing (défaite 25-27). Il fallait donc faire un match plein contre Toulouse. Je le répète souvent, mais on démarre un cycle. Si je suis revenu au Stade Français, c'est pour créer de la stabilité, un fond de jeu, construire semaine après semaine quelque chose de très solide. C'est plus simple avec des victoires. C'est pour ça que cette victoire est l'aboutissement d'un premier cycle sur notre façon d'attaquer et de défendre. »

« Une sale soirée » pour Toulouse

« On a fait le match qu'il fallait, a ajouté Quesada. Ma satisfaction, c'est la gestion du match. On aurait pu se sortir du plan de jeu ou se relâcher et tomber dans un match piège après avoir marqué rapidement trois essais. On a été très réguliers, on n'est pas sorti du match. Le gros point positif, c'est la maitrise. On ne va pas se tromper et rester vigilants malgré ce large succès. On va rester humble. »

Le Stade Toulousain, lui, a passé « une sale soirée » selon Jean Bouilhou. « « C'est une sale soirée. On avait préparé la rencontre de façon à bien figurer dès l'entame et c'est un peu l'inverse qui s'est passé, a tranché l'entraîneur des avants toulousains. On a couru après le score sans jamais réussir à trouver des solutions. Les gars se sont accroché tout le match, mais on n'a pas réussi à mettre notre jeu en place. On a fait tomber beaucoup, beaucoup de ballons. Or, quand t'as pas de ballons et que t'arrives pas à aligner deux temps de jeu, c'est plus compliqué. Il nous manquait du monde mais il en manque dans tous les clubs. Nous, on s'était préparés à cette période-là. Pourtant, on a loupé ce match, comme on a loupé celui de la semaine dernière contre Lyon (9-16). »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.