Stade Français Paris : Pour Thomas Lombard, la situation est sous contrôle

Stade Français Paris : Pour Thomas Lombard, la situation est sous contrôle©Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 14 août 2020 à 14h00

Confronté à une propagation du coronavirus dans ses rangs, le Stade Français Paris assure par son directeur général Thomas Lombard que la situation est sous contrôle.

Le Stade Français Paris semble se rapprocher de la sortie de crise. Quatre jours après avoir annoncé la mise à l'isolement de l'ensemble des joueurs et des membres du staff après une propagation du coronavirus dans ses rangs, le club de la Capitale assure avoir la situation sous contrôle. Alors que, selon le quotidien L'Equipe, pas moins de 25 membres du personnel du club ont été testés positifs en début de semaine, Thomas Lombard a assuré dans un entretien accordé au quotidien Le Figaro que la contamination était maîtrisée. « La situation est stable. Il n'y a pas d'aggravation. Nos positifs restent positifs et nos négatifs restent négatifs. Il n'y a pas de nouveaux cas, assure le directeur général du Stade Français Paris, qui a également confirmé qu'aucun cas grave n'a été signalé, que tous les contaminés sont asymptomatiques. Ce qui signifie, a priori, que nous avons circonscrit la contamination. Et, lundi matin, tous les joueurs repasseront à nouveau les tests. » Thomas Lombard, qui assure espérer un retour à la normale dès le 17 août prochain pour les joueurs testés négatifs trois fois consécutivement, confirme qu'une nouvelle campagne de tests sera effectuée pour confirmer si les joueurs précédemment testés positifs sont également en mesure de reprendre l'entraînement.

L'origine de la contamination encore inconnue

Dans le meilleur des cas, le Stade Français Paris devrait affronter Toulon le 27 août prochain afin de préparer la reprise face à Bordeaux-Bègles le 4 septembre. Un match amical qui sera organisé dans un cadre sanitaire strict, mais nécessaire aux yeux du directeur général du club parisien. « C'est sûr qu'il est lourd, mais il est nécessaire. A partir du moment où tu as un cas-contact, la meilleure solution reste d'interrompre, au moins le temps d'une semaine, les entraînements avant de repasser les tests, résume Thomas Lombard. Une semaine c'est beaucoup, mais si ça permet de te prémunir de tout risque et de sauvegarder la suite, ça vaut la peine. » Quant à ce qui est à l'origine la contamination au sein du groupe, « on ne le saura jamais », ajoute le dirigeant du club parisien pour qui « il y a des conduites à risque qu'il faut condamner » avec une nécessité d'éduquer les joueurs malgré « des contaminations qui se font de manière aléatoire et complètement involontaire ». Le Stade Français Paris pourra alors tourner la page mais ce qui est arrivé restera sans doute un avertissement pour tout le rugby français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.