Stade Français Paris : Pas de menace sur la place de Gonzalo Quesada

Stade Français Paris : Pas de menace sur la place de Gonzalo Quesada©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 14 octobre 2021 à 08h50

Malgré le début de saison manqué du Stade Français Paris, Thomas Lombard assure que Gonzalo Quesada n'est pas menacé.

Les dirigeants du Stade Français Paris ne comptent pas faire tomber des têtes. En difficulté depuis le début de la saison, avec seulement deux victoires en six journées de Top 14 face à Castres et Clermont, le club de la Capitale pointe à une peu reluisante avant-dernière place au classement du championnat. Un manque de résultats qui pourrait affaiblir la position de Gonzalo Quesada, revenu sur le banc parisien en 2020 après un premier passage entre 2013-et 2017, comme l'a admis Thomas Lombard. « Un projet a été écrit sur le moyen terme, pour ne pas dire sur le long terme. Gonzalo Quesada est une pierre très importante dans cet édifice, a confié le directeur général du Stade Français Paris dans un entretien accordé à RMC Sport. Il est là pour s'inscrire dans la durée mais on sait aussi qu'un entraîneur est aussi fragilisé par les résultats. »

Lombard évoque des « ajustements » mais pas de révolution

Toutefois, la question du maintien de Gonzalo Quesada à la tête du Stade Français Paris est une question qui, à l'heure actuelle, ne se pose pas au sein des dirigeants du club de la Capitale. Ces derniers ne sont toutefois pas fermés à certains changements si cela permettait d'améliorer les résultats de l'équipe. « L'idée n'est pas de tout envoyer balader et de tout remettre en question, mais de trouver la bonne carburation. Cela passera peut-être par des ajustements, admet Thomas Lombard. Mais il n'est pas question aujourd'hui de remettre en question l'engagement de Gonzalo Quesada à la tête du club ni du projet sportif. Il n'est pas menacé. » Une confiance maintenue au technicien argentin qui devra se traduire sur le terrain alors que le club présidé par Hans-Peter Wild a comme chevillée au corps l'ambition d'aller chercher des titres en fin de saison, ce qui n'a plus été le cas depuis la Challenge Cup remportée en 2017.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.