Stade Français : Maestri arrive, Fickou attendu

Stade Français : Maestri arrive, Fickou attendu©Media365
A lire aussi

Matthieu Angosto, publié le mardi 15 mai 2018 à 12h34

Maintenu de justesse parmi l'élite, le Stade Français semble décidé à frapper un grand coup en vue de la saison prochaine. Selon RMC Sport, le club parisien s'est d'ores et déjà assuré la signature de Yoann Maestri. Mais Gaël Fickou pourrait suivre.

Le deuxième ligne international (59 sélections) devait initialement quitter Toulouse pour rejoindre La Rochelle. Mais les Charentais se sont séparés de leur manager, Patrice Collazo, grand acteur de la signature d'un pré-contrat qui liait l'actuel Toulousain à La Rochelle jusqu'en 2022. Après une rupture à l'amiable de cet accord, le Stade Français s'est immédiatement positionné sur le dossier Maestri. Déjà intéressé cet hiver par Maestri, le club de la Capitale a cette fois-ci obtenu l'accord du deuxième ligne arrivé en fin de contrat du côté de la Ville Rose pour un bail à long terme.Fickou pourrait suivreRMC Sport ajoute qu'un autre Toulousain pourrait également rejoindre Jean Bouin la saison prochaine, en la personne de Gaël Fickou (24 ans). International français lui aussi (35 sélections), le coéquipier de Maestri chez les Bleus comme chez les Rouge et Noir (et probablement bientôt au Stade Français) a encore un an de contrat dans la ville rose. Egalement pisté par le Racing 92, Fickou aurait donné son accord verbal à Heyneke Meyer, le nouveau manager du Stade Français. Si les dirigeants du Stade Toulousain réclament 750 000 euros pour libérer leur joueur de sa dernière année de contrat, le milliardaire allemand Hans-Peter Wild, propriétaire du club de la capitale, serait disposé à casser sa tirelire pour renforcer son équipe. D'autant que le renfort de ce deuxième international français pourrait précéder l'arrivée de plusieurs joueurs d'envergure, issus de l'Hémisphère Sud. Pour retrouver les sommets du rugby français et européen, le club parisien semble prêt à mettre le paquet.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU