Stade Français/Macalou : " Important de montrer qu'on n'est pas mort "

Stade Français/Macalou : " Important de montrer qu'on n'est pas mort "©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le dimanche 13 octobre 2019 à 23h37

Découvrez les réactions de Sekou Macalou, Pieter de Villiers et Stéphane Clément après la victoire 33-30 du Stade Français contre Toulon lors de la 7eme journée de Top 14.



Sekou Macalou (troisième ligne du Stade Français)
« L'équipe avait à cœur de faire un gros match. On a fait une très bonne entame. En deuxième mi-temps, on a pris une interception mais on est resté positif. D'habitude on baisse la tête, mais là, on n'a rien lâché. Tous les points comptent. On a gagné mais on reste derniers... Il fallait prendre conscience et casser cette spirale négative et aller de l'avant. J'ai eu un petit coup de moins bien pendant le match, donc je suis parti récupérer et je suis revenu sur le terrain pour tout donner. On va aller à Agen avec le même était d'esprit : ne rien lâcher et quitter cette dernière place. Cette joie à la fin voulait tout dire, car on a vraiment travaillé dur ces dernières semaines, même si ça ne se voyait pas sur les matchs. Aujourd'hui ça a payé et c'est pour ça qu'on était content, comme si on avait gagné je ne sais quoi. Tout le monde nous annonçait perdant, et ça nous a fait du bien. C'était très important de montrer qu'on n'est pas mort, qu'on ne va rien lâcher, qu'on va tout donner pour être dans les six à la fin. Tout le monde est uni dans ce club, on est tous dans le même bateau. »

Pieter de Villiers (entraîneur des avants du Stade Français) :
« C'est une victoire importante pour le club. Le doute n'est jamais facile à gérer à haut niveau. C'était important de gagner. Il y avait de très bonnes choses. Chapeau bas aux joueurs, qui ont beaucoup donné. On a encaissé des points sur des périodes difficiles, comme d'habitude, notamment juste avant la mi-temps. Mais les joueurs n'ont jamais baissé la tête, ils sont tout de suite revenus. Jusqu'à la fin, tout le monde s'est accroché et c'est la première chose à avoir dans le sport de haut niveau. Le travail est récompensé aujourd'hui. Ça fait quelques semaines que l'état d'esprit est là, tout le monde travaille très dur, que ce soit ceux sur le terrain ou en dehors du terrain. Aujourd'hui, ça paye et je suis vraiment content pour les joueurs. Ça fait quelques temps qu'on prend conscience de l'urgence, mais on n'était pas forcément rôdés, on manquait d'expérience. C'est normal que les jeunes joueurs fassent des erreurs. Ils ont des minutes très importantes en Top 14 en ce moment et ça va leur servir après. Il reste encore beaucoup de matchs, le Top 14 est un marathon. Cette victoire nous relance, ça ne sera pas facile non plus la semaine prochaine à Agen, on sait à quoi s'attendre. Sekou (Macalou) a été énorme toute la semaine, dans son attitude, dans le travail qu'il fait. Il revient de blessure, il est sorti fatigué. Il a été royal. Ce qu'il se passe en coulisses ? Ça n'aide jamais, mais les joueurs ont prouvé aujourd'hui que justement, il faut faire abstraction de ça, se concentrer sur ce qu'on peut améliorer, nous. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.