Le Stade Français dans le rouge au niveau du budget ?

Le Stade Français dans le rouge au niveau du budget ?©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le mardi 16 avril 2019 à 21h48

Pour la deuxième année consécutive, le Stade Français va connaître un déficit budgétaire. Après les 18 millions d'euros de pertes l'an passé, elles s'élèveraient à 17 millions d'euros cette saison. Soit 35 millions depuis l'arrivée de Hans-Peter Wild ce qui constitue un bien triste record.

Le Stade Français va-t-il droit dans le mur ? Sportivement, le club de la Capitale reste encore en course pour décrocher une qualification pour les phases finales de Top 14 (8eme à un point de Bordeaux-Bègles, 6eme). Néanmoins, du côté financier, la situation serait alarmante comme le rapporte le Midi Olympique. Ainsi, en deux ans, le Stade Français aurait enregistré des pertes à hauteur de 35 millions d'euros ! Sur cet exercice, elles seraient de 17 millions. Un déficit qui aurait mis la puce à l'oreille de la DNACG (Direction nationale d'aide et de contrôle de gestion) qui réclamerait désormais des garanties supplémentaires aux dirigeants parisiens.

Licenciements, retrait de partenaires ...

Ces pertes vertigineuses s'expliquent de plusieurs manières. Tout d'abord au sein de l'effectif sportif en lui-même. L'été dernier, les dirigeants parisiens ont dû mettre la main à la poche pour se séparer de plusieurs éléments non désirés. Ainsi, ce sont vingt-quatre joueurs qui n'ont pas été conservés, dont neuf qui se sont fait licencier afin de laisser place à certaines recrues comme Gaël Fickou ou encore Yoann Maestri, disposant tout deux de salaires très confortables au Stade Français. D'autant plus que ces deux joueurs étaient encore sous contrat avec Toulouse ... Au niveau des sponsors du club, les choses ont évolué dans le mauvais sens. Toujours selon le bi-hebdomadaire, Oberthur, Renault et La compagnie du lit ne seront plus partenaires du club à l'issue de la saison. Des partenariats qui assuraient une certaine manne financière aux Parisiens et qui vont donc manquer au moment de faire les comptes. Une extraordinaire parcours en phase finale, si tant est que le Stade Français parvienne à se qualifier, permettrait de sauver quelque peu les meubles. Néanmoins cette hypothèse semble plus utopique que réelle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.