XV de France : Le Racing 92 soutient Thomas

XV de France : Le Racing 92 soutient Thomas©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 27 février 2020 à 18h21

Critiqué après les matchs du XV de France, Teddy Thomas a reçu jeudi le réconfort de son entraîneur et de ses coéquipiers.

Alors que le XV de France met tout le monde d'accord depuis le début de ce Tournoi des 6 Nations que les Bleus sont bien partis pour gagner, Grand Chelem à la clé, un joueur, lui, cristallise toutes les critiques. Ce joueur, c'est bien évidemment Teddy Thomas (26 ans), dont les prestations défensives, et en particulier la dernière en date, à Cardiff face au pays de Galles, ont déchaîné la Twittosphère, impitoyable et jamais la dernière pour enfoncer un joueur en difficulté. L'ailier du Racing 92 a toutefois eu confirmation ce jeudi que, même au plus fort de la tempête, il pourrait toujours compter sur son club. Passé devant la presse à deux jours de la venue de La Rochelle (15h30, 17eme journée de Top 14), l'entraîneur de Thomas au Racing Laurent Travers a ainsi pris le premier la défense de son joueur. « C'est toujours facile quand on fait arrêt sur image et qu'on regarde une séquence au ralenti de dire qu'il aurait fallu faire comme ça ou comme ça, a répliqué Travers dans des propos relayés par nos confrères de RMC Sport. Je connais Teddy, je sais que c'est quelqu'un qui aime les défis, et contrairement à ce qui a été écrit ou dit, je pense qu'il va relever le défi et bien le relever. Je le répète: il est capable de faire des choses que personne ne peut faire. » Le coach du Racing trouve d'autant plus regrettable le procès qui est fait à son joueur que ce dernier, en parfait professionnel qu'il est, n'a pas attendu ses détracteurs pour faire lui-même son introspection.

Iribaren : « Je me mets à sa place, ça doit être compliqué »

« Il n'y a pas besoin que les gens soient critiques, il l'est déjà envers lui-même, estime-t-il. Teddy sait très bien dégager les points positifs et négatifs de ses performances. Il n'a qu'une envie, c'est de remettre le maillot et de montrer ce dont il est capable. Les gens ont tendance à s'acharner... Il est réaliste, nous sommes réalistes, quant à ses performances, mais il faut respecter l'homme », estime Travers, déçu que cela ait pris de telles proportions. « Je pense que c'est allé un peu trop loin. Maintenant les choses montent et redescendent très vite. Si aujourd'hui vous êtes un moins que rien, et si vous faites gagner le Grand Chelem à la France, vous devenez un roi. Il faudrait davantage de mesure, dans les deux sens. » Deux des coéquipiers de Teddy Thomas, Teddy Iribaren et Wenceslas Lauret sont eux aussi venus prêter main forte à l'international français des Ciel et Blanc. « Je suis certain que Teddy sera hyper performant sur les prochains matchs », a promis Lauret. Iribaren, pour bien connaître le personnage, n'a pas tari d'éloge lui non plus à propos de son partenaire. Le demi de mêlée n'est d'ailleurs pas du tout inquiet quant à la manière dont Thomas fera rapidement taire toutes les critiques. « Teddy est tellement sur une autre planète, il est tellement fort... Il est capable du meilleur comme du pire, alors quand c'est le meilleur, tout le monde l'adule et quand il est un petit peu moins bon, les gens ont la critique facile. C'est compliqué aujourd'hui avec les réseaux sociaux, les gens se défoulent un peu (...) Je suis sûr qu'il va arriver à rebondir. » Iribaren le souhaite d'autant plus qu'il vit très mal les critiques envers son coéquipier. Au point de se mettre très aisément dans sa peau. « Teddy est un super mec, alors quand les gens sont méchants avec lui, j'en subis les conséquences aussi : je me mets à sa place, et je me dis que ça doit être un petit peu compliqué. » Ca l'est toutefois sûrement moins pour Teddy Thomas après de telles marques de soutien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.