Top 14 - Racing 92 : Nakarawa licencié

Top 14 - Racing 92 : Nakarawa licencié©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 06 décembre 2019 à 13h17

Le deuxième ligne international fidjien du Racing 92 Leone Nakarawa, revenu de vacances deux semaines plus tard que prévu après la Coupe du Monde, a été licencié par le club francilien.

Clap de fin pour Leone Nakarawa (31 ans) au Racing 92. Le deuxième ligne international fidjien revenu de vacances avec deux semaines de retard par rapport à la date autorisée a été licencié par le club francilien. Le Racing a annoncé vendredi qu'il avait décidé de sanctionner au prix fort son joueur. « Après quelques jours de réflexion ajoutés aux délais légaux en vigueur, Jacky Lorenzetti, Président du Racing 92 a décidé de rompre le contrat de Monsieur Léone Nakarawa », peut-on lire dans le communiqué que s'est procuré RMC. Les employeurs de Nakarawa n'auraient pas digéré ce gros manquement au règlement et après avoir mis à pied (pendant deux semaines) le fautif dans un premier temps, auraient choisi finalement de s'en séparer définitivement. Au-delà du retard en lui-même, le Racing n'aurait pas goûté que le Fidjien élu meilleur joueur européen de la saison dernière ne donne aucune nouvelle pendant ces deux semaines supplémentaires qu'il s'était accordé après la Coupe du Monde. « Il a refusé de répondre aux messages que le club lui a adressés. » Un excès inacceptable perçu comme une fin de non-recevoir aux yeux de dirigeants qui gardaient toujours en travers de la gorge l'absence déjà du deuxième ligne en octobre dernier pour la reprise de l'entraînement.

« La seule star au Racing, c'est l'équipe, pas Monsieur Nakarawa »

« Son abandon de poste de plus de deux semaines a porté un lourd préjudice au Racing 92, préjudice que Monsieur Léone Nakarawa n'ignore pas. Et ce n'est pas première fois que le club lui reproche ses abandons de poste. Cette décision, prise en concertation avec la direction sportive du club, fait suite aux manquements disciplinaires avérés de Monsieur Leone Nakarawa qui, notamment, ne s'est pas présenté à la reprise de l'entraînement programmée le 28 octobre 2019 », indiquent les Ciel et Blanc dans le communiqué en question, publié par RMC Sport. Le Racing, qui avait fait savoir au Fidjien arrivé des Glasgow Warriors à l'été 2016 qu'il n'était pas le bienvenu au centre d'entraînement, rappelle également dans ce communiqué que « la seule star au Racing, c'est l'équipe ». Et pas « Monsieur Leone Nakarawa » (dans le texte), dont « l'attitude individualiste » est « inconcevable et dénote un total manque d'esprit d'équipe et une insubordination caractérisée ».

Nakarawa vers les Harlequins ?

Tout un chapelet de raisons qui ont donc amené le club des Hauts-de-Seine à se passer de ce facteur X considéré par beaucoup comme le meilleur au monde à son poste. Véritable déménageur doublé d'un toucher de balle étonnant pour un joueur de son gabarit (1,98 m, 108 kg), le joueur rapidement devenu l'un des plus importants dans les résultats et la trajectoire du Racing était d'ailleurs l'un des plus utilisés, avec 86 matchs joués en trois ans, dont 79 comme titulaire pour 23 essais marqués. Une énorme perte pour l'actuel onzième du Top 14, qui laissera un grand vide du côté de la Paris-La Défense Arena. Et ce pour le plus grand plaisir de beaucoup de clubs, trop contents de pouvoir profiter du nouvel écart de conduite du Fidjien pour lui proposer de se relancer sous leurs couleurs. Les Harlequins, peut-être inspirés par le superbe coup réussi par Bristol en enrôlant une autre star fidjienne du Championnat de France Semi Radradra, seraient notamment déjà sur le coup. Le Racing, lui, va devoir se trouver un nouveau deuxième ligne. Pas sûr qu'il soit du niveau de Nakarawa...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.