Top 14 - Racing 92 : Lorenzetti revient sur l'arrivée de Fickou

Top 14 - Racing 92 : Lorenzetti revient sur l'arrivée de Fickou©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365, publié le dimanche 25 avril 2021 à 13h20

Arrivé précocement cette semaine au Racing 92, Gaël Fickou a fait couler beaucoup d'encre. Lors de plusieurs entretiens, Jacky Lorenzetti, le président des Ciel et Blanc, a fait le point sur la situation.



Gaël Fickou au Racing 92, c'est « un rêve devenu réalité », confiait un peu plus tôt cette semaine Jacky Lorenzetti, interrogé sur le sujet par RMC. Lors d'un entretien accordé à Midi Olympique, le président francilien a donné sa version des faits suite à ce transfert qui fait jaser en Top 14. « Déjà, il faut remettre les choses dans la réalité des faits. Un jour, un agent nous appelle en nous disant : "Le Stade Français veut se séparer de Gaël Fickou. Je suis chargé de lui trouver un club. Etes-vous intéressé ?" (...) Lorsque Laurent Travers m'en a parlé, j'étais un peu incrédule. Gaël Fickou, c'était quand même le meilleur joueur du Stade Français ! (...) Pourquoi ils s'en sont séparés ? Pour respecter le salary cap, je suppose, et c'est plutôt vertueux. Bon... Voici le point de départ... De mon côté, je n'étais demandeur de rien. Gaël Fickou non plus, d'ailleurs. L'idée, elle vient des dirigeants parisiens », a ainsi notamment expliqué Lorenzetti, au sujet du joueur qui a fait ses débuts sous ses nouvelles couleurs samedi soir à Ernest-Wallon, lors de la défaite du Racing 92 à Toulouse (34-16), un match comptant pour la 22eme journée du championnat de France.


« Je ne veux pas entrer dans cette polémique »

« On a une ribambelle de blessés. Quand la possibilité d'aller recruter un joker médical s'est avérée, on a réfléchi. A ce moment-là, l'agent nous a rappelé en nous disant qu'au regard de la situation, les relations entre le Stade Français et Fickou ne sont peut-être pas aussi bonnes qu'elles devraient l'être. Il était donc peut-être intéressant pour les deux parties de mettre fin à cette collaboration. C'est ce qui a été convenu très rapidement. Nous, ça nous intéressait de récupérer Fickou étant donné la blessure du capitaine Chavancy et c'est ce que l'on a fait très rapidement. Gaël Fickou a subi une situation qui n'était pas de son fait, et nous on en a profité avec le sourire, a reconnu Lorenzetti, un peu plus tôt cette semaine, sur RMC. (...) Mais dans cette affaire, nous ne sommes demandeurs de rien. On a subi positivement les événements. Je garde tellement mauvais souvenir de cette fusion avortée avec le StadebFrançais que je ne vais pas m'engager dans quoi que ce soit qui puisse nuire à notre image dans les relations avec le Stade Français. Je ne comprends pas les critiques mais je ne veux pas entrer dans cette polémique. On a été très franc et très clair dans cette affaire comme Gaël Fickou. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.