Top 14 - Racing 92 : Camille Chat et Eddy Ben Arous prolongent

Top 14 - Racing 92 : Camille Chat et Eddy Ben Arous prolongent©Media365

Alix Vermande, publié le lundi 30 juillet 2018 à 12h27

Le Racing 92 a annoncé, ce lundi, la prolongation des contrats de Camille Chat et Eddy Ben Arous. La formation francilienne s'inscrit ainsi dans la continuité en verrouillant ses deux internationaux formés au club, tout comme Henry Chavancy, prolongé au début de l'été.

Le Racing 92 adepte du verrouillage. Cette stratégie ne fait pas écho à une mise en place tactique sur le terrain mais bel et bien aux manœuvres des dirigeants franciliens sur le marché des transferts. En effet, Jacky Lorenzetti et ses hommes ont décidé de frapper un grand coup en prolongeant les contrats de Camille Chat et d'Eddy Ben Arous. Ces deux joueurs étaient liés avec les Racingmen jusqu'en juin 2019, une situation trop ambiguë tant ils étaient convoités par de nombreux clubs. Ainsi, ces deux internationaux français ont fait le choix de continuer leur aventure dans les Hauts-de-Seine jusqu'à la fin de la saison 2022. Cette décision met donc un terme aux rumeurs de transferts concernant le talonneur qui ne cesse de progresser au plus haut niveau avec déjà 14 sélections au compteur en équipe de France. Le Bourguignon d'origine aurait, selon Rugbyrama, reçu une proposition de l'ASM Clermont-Auvergne avec un salaire bien supérieur à ce qu'il touche au Racing 92. Cependant, une ultime réunion avec Yannick Nyanga, nouveau directeur sportif du club, aurait convaincu le joueur de 23 ans de rester au club. En ce qui concerne Eddy Ben Arous, le pilier est en bonne voie pour terminer sa carrière dans son équipe de cœur, lui qui va entamer sa neuvième saison avec le maillot ciel et blanc.

L'application du « made in France » 


Ces deux prolongations sont la suite logique d'un modèle prôné par Jacky Lorenzetti depuis de nombreuses saisons, celui de miser sur les joueurs issus du centre de formation francilien. L'extension du contrat de Henry Chavancy, début juin, était ainsi l'une des premières actions symboliques sur ce marché des transferts, le trois-quart centre et international français étant porteur du maillot du Racing 92 depuis ses 11 ans. Camille Chat et Eddy Ben Arous ont également été formés dans les Hauts-de-Seine, puis sélectionnés en équipe de France. L'équipe altoséquanaise peut ainsi se targuer de compter dans son effectif 18 éléments sur 48 qui ont effectué leurs premières classes avec les Racingmen. Des statistiques assez évocatrices surtout au moment où plusieurs clubs du Top 14 sont critiqués pour ne recruter que des joueurs étrangers.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU