Racing 92 - Travers : " On doit monter en puissance "

Racing 92 - Travers : " On doit monter en puissance "©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le mardi 13 août 2019 à 18h03

Victorieux de son premier match amical face à Brive, le Racing 92 affrontera la Section Paloise ce vendredi pour leur dernière rencontre de préparation. Pour Rugbyrama, Laurent Travers, le directeur du rugby des Ciel et Blanc, est revenu sur la prestation des siens, tout en se projetant sur le duel contre Pau.

À l'instar de toutes les autres formations du Top 14, le Racing 92 est sur le pont en ce mois d'août. Les Franciliens ont disputé et remporté leur première rencontre amicale contre Brive, promu en Top 14. Une rencontre marquée par le déchet technique et les approximations, comme l'a confié Laurent Travers ce mardi à Rugbyrama : « Sur l'état d'esprit et l'engagement, les joueurs ont répondu présent. Concernant le contenu, il y a eu beaucoup de déchet, de fautes de main et donc un peu de déception (...) De toute façon, plus on avancera et moins cela pardonnera. Trente-trois joueurs ont pu participer à cette rencontre face à Brive et cela commencera à se resserrer contre la Section. » En effet, au terme d'un match brouillon, le Racing 92 s'est finalement imposé 10-7 contre le CAB. Rien d'inquiétant cependant avant d'affronter les Palois ce vendredi.

Travers : « Contre Pau, il faudra bien sûr gagner »



Contrairement à d'autres formations de l'élite, les Ciel et Blanc ont choisi de ne disputer que deux rencontres amicales avant la reprise du Top 14 et la réception de Bayonne le 24 août. Ainsi, Laurent Travers espère que ses joueurs imposeront un rythme beaucoup plus dense, correspondant à ce qu'il attend lors des rencontres de championnat lors du deuxième test face aux Béarnais. « On doit monter en puissance et donc hausser le curseur en termes d'intensité, de précision, d'efficacité et de discipline. Il faut bien sûr gagner mais l'important sera le contenu, ce qu'on a été capable de faire et de ne pas faire, donc ce qu'il faudra vite améliorer ou travailler pour être de plus en plus prêt pour les prochaines échéances », analyse-t-il. Des prochaines échéances qui arrivent d'ailleurs à vitesse grand V.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.