Racing 92 : Nakarawa devant les Prud'hommes

Racing 92 : Nakarawa devant les Prud'hommes©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 09 janvier 2020 à 18h15

Licencié le 6 décembre dernier par le Racing 92 pour faute grave, Leone Nakarawa a décidé de saisir le Conseil des Prud'hommes.

Leone Nakarawa (31 ans) devant les Prud'hommes. Licencié pour faute grave le 6 décembre dernier par le Racing 92 et parti sans indemnité, le Fidjien a décidé de saisir le Conseil des Prud'hommes de Paris afin de requalifier la faute qui lui a valu d'être remercié par le club francilien en faute simple et non plus grave. L'audience de conciliation chargée de trancher et d'aller ou pas dans le sens de Nakarawa aura lieu le 11 février prochain. Rentré de ses vacances d'après-Coupe du Monde avec seize jours de retard, le Flying Fijan éliminé dès le premier tour de ce Mondial 2019 au Japon avec ses compatriotes avait été dans un premier temps mis à pied par ses employeurs, le 12 novembre à sa descente de l'avion. Le Fidjien s'était vu signifier son licenciement pour faute grave trois semaines plus tard, le 6 décembre dernier, pour ne pas avoir accepté les sanctions décidées par le président du Racing Jacky Lorenzetti.

Après avoir donné son accord à Bayonne, Nakarawa avait rejoint... Glasgow

Depuis, l'ancien joueur des Glasgow Warriors auquel il restait un an et demi de contrat dans les Hauts de Seine, a retrouvé le club écossais et aussi son premier club en Europe, qu'il avait quitté en 2016 pour rejoindre les Ciel et Blanc. Le champion olympique de Rio en 2016 s'est engagé jusqu'à la fin de la saison en faveur des Warriors alors qu'il avait donné son accord préalable à Bayonne et à son président Philippe Tayeb (« Après avoir donné un accord verbal à notre proposition qui nous validait sa venue samedi 7 décembre, Leone Nakarawa est revenu sur sa décision et a décidé de ne pas donner suite à la proposition que nous lui avions faite », avait déploré Tayeb après-coup). Attendu sur la côte basque, Nakarawa avait finalement fait faux-bond au dernier moment à l'Aviron, préférant retrouver les richissimes Warriors. L'ancien Racingman ayant finalement décidé d'aller devant la justice terminera la saison à Glasgow. Par la suite, il devrait se laisser happer par le championnat anglais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.