Racing 92 : Machenaud blessé, Vakatawa endeuillé

Racing 92 : Machenaud blessé, Vakatawa endeuillé©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le lundi 11 février 2019 à 12h52

Maxime Machenaud, de retour d'une longue blessure fin décembre, souffre de trois fractures au dos, contractées contre Lyon le 26 janvier dernier. Le demi de mêlée du Racing 92 sera absent entre quatre et six semaines. Son coéquipier Virimi Vakatawa sera lui hors des terrains pour une semaine, à la suite du décès de mère. Les funérailles auront lieu aux Fidji, il manquera donc la rencontre dimanche contre Toulouse.

L'infortune de Maxime Machenaud continue. Le demi de mêlée du Racing 92, sorti à la 47eme minute du match contre Lyon le 26 janvier dernier, souffre de trois fractures au dos, aux apophyses transverses. L'international français sera absent entre quatre et six semaines et devrait revenir pour affronter Grenoble le 16 mars. Une nouvelle blessure d'envergure pour le numéro 9, après une année 2018 noire. Eloigné des terrains pendant huit mois à la suite d'une rupture des ligaments croisés, Machenaud avait fait son retour le 16 décembre dernier, avant d'être touché par un drame familial - le décès de son père - le jour de ses 30 ans (le 30 décembre dernier). Un drame qu'il avait surmonté avec un courage vénérable, assurant même son rôle de capitaine contre l'UBB, le soir même de la triste nouvelle.

Vakatawa à son tour endeuillé

Un mois plus tard, c'est une nouvelle perte qui a plongé les Ciel et Bleu dans le deuil et le recueillement. Après le père de Maxime Machenaud, la mère de Virimi Vakatawa est décédée elle aussi. Le trois-quarts centre fidjien va donc devoir regagner son île une nouvelle fois pour assister aux funérailles. L'international français de 26 ans avait déjà dû s'absenter durant la coupure du Top 14 pour être au plus près de sa mère, souffrante. Le joueur a appris la triste nouvelle à son retour en France. Il sera naturellement absent pour la semaine à venir, et manquera donc la rencontre opposant les Racingmen au Stade Toulousain ce dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.