Racing 92 : Du mouvement à prévoir selon Lorenzetti

Racing 92 : Du mouvement à prévoir selon Lorenzetti©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 01 novembre 2022 à 21h10

Président du Racing 92, Jacky Lorenzetti a confié dans un entretien accordé à RMC Sport que l'effectif du club francilien va bouger l'été prochain, évoquant notamment la possible retraite de deux cadres.



Le Racing 92 se prépare à un été de tous les bouleversements. Alors que Laurent Travers va monter dans l'organigramme du club, l'ancien sélectionneur de l'Angleterre Stuart Lancaster va prendre les rênes des Ciel-et-Blanc. Le technicien anglais, qui ne pourra finalement pas compter sur Thibault Giroud au sein de son staff, aura sous ses ordres un effectif dont les contours devraient grandement bouger au-delà de l'arrivée confirmée de Josua Tuisova en provenance de Lyon. En effet, dans un entretien accordé à RMC Sport, Jacky Lorenzetti confirme que son club est « dans un bout de cycle » et laisse clairement entendre que deux tauliers du vestiaire francilien songent à raccrocher les crampons. « Bernard Le Roux a reçu pas mal de coups. Il est arrêté, et la retraite se profile, tout comme pour Wenceslas Lauret après Virimi Vakatawa », a-t-il déclaré. En ce qui concerne le troisième-ligne-aile originaire de Tarbes, Jacky Lorenzetti concède qu'il a « des projets » et qu'il est « très tenté par l'immobilier ». Ce que le club francilien entend facilité par loyauté envers le joueur. « On est très attentif à ses souhaits sachant qu'il a beaucoup donné au club depuis une dizaine d'années, affirme-t-il. Si on peut l'aider dans sa reconversion, on sera là. »

Lorenzetti : « On ne peut pas ne pas s'intéresser à Beauden Barrett »

Depuis plusieurs semaines, les rumeurs se multiplient autour du Racing 92 et se focalisent sur le poste de demi d'ouverture. En effet, Finn Russell arrive au terme de son contrat et aucune prolongation n'a été annoncée. « Aujourd'hui, avec Finn Russell, on a des discussions qui avancent, assure Jacky Lorenzetti. Il y a des possibilités que ça se fasse. » Néanmoins, faisant de Nolann Le Garrec le futur du club à la mêlée, au point d'écarter toute volonté d'attirer Baptiste Couilloud, le propriétaire du club affirme qu'il aimerait associer ce dernier à « un grand numéro dix ». Le premier nom revenu à ce sujet est celui de Matthieu Jalibert mais cette piste semble bel et bien éteinte. « On nous l'a proposé mais les conditions pour son arrivée ne sont pas réunies, affirme Jacky Lorenzetti. Ça ne se fera pas. » L'autre piste, plus ambitieuse encore, est celle menant à Beauden Barrett et le patron du Racing 92 ne s'interdit rien. « En tant que président de club, on ne peut pas ne pas s'intéresser à Beauden Barrett. On regarde, mais on a d'autres possibilités, assure-t-il. Le dossier est en pleine gestation. On a le temps, on ne se précipite pas. » Alors que le nom de Damian Penaud revient également dans les discussions, Jacky Lorenzetti avoue suivre ce dossier mais, assurant que « le salary cap est infranchissable », le président des Ciel-et-Blanc concède que « ça va être compliqué, même si c'est un joueur formidable ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.