Top 14 - Perpignan : André en soins intensifs

Top 14 - Perpignan : André en soins intensifs©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 12 décembre 2022 à 21h52

Deux ans après avoir arrêté sa carrière, sous les couleurs de Provence Rugby, Christophe André (36 ans) devait la reprendre avec le club de Céret en Fédérale 1 ce week-end. Malheureusement pour l'ancien deuxième ligne de Perpignan, il a été victime d'un malaise cardiaque au cours de l'échauffement et a dû être admis en soins intensifs.



Christophe André (36 ans) se faisait un plaisir de retrouver les terrains, le voici entre la vie et la mort. Deux ans après avoir arrêté sa carrière, l'ancien deuxième ligne de Perpignan aurait dû la reprendre, ce dimanche à Grasse avec le club de Céret, évoluant en Fédérale 1. Malheureusement pour celui qui défendait les couleurs du club de Provence Rugby (Pro D2) lorsqu'il avait décidé de raccrocher les crampons, en 2020, il n'a pas dépassé le cap de l'avant-match. En plein échauffement, André an en effet été victime d'un malaise cardiaque. Nos confrères de L'Indépendant explique que le joueur passé également par Oyonnax et Tarbes "s'est écroulé dans l'en-but pendant le match des Espoirs alors qu'il s'échauffait." La suite aurait même pu s'avérer dramatique, à en croire le journal, si d'anciens joueurs de Grasse, le club qu'André devait affronter un peu plus tard aux côtés de ses nouveaux coéquipiers, présents sur place, n'étaient pas devenus aujourd'hui pompiers. Sans leur intervention, le joueur monté en Top 14 avec les Oyomen en 2013 sous les ordres de Christophe Urios serait probablement décédé.

Etat stable pour André, toujours en soins intensifs dimanche soir

Les anciens joueurs en question ont en effet "tout de suite pris en charge" le joueur. Ils sont surtout parvenus à le réanimer avant l'arrivée des secours "quelques minutes plus tard", nous apprend L'Indépendant, qui ajoute que le deuxième (ou troisième ligne) apparu à 43 reprises sous le maillot de l'USAP a été évacué après plus d'une heure de soins vers l'hôpital Simone-Veil, à Cannes, où il a été admis en soins intensifs. Tandis que le match qui devait opposer Grasse à Céret a été reportés - les dirigeants grassois et leur président Eric Berdeu ont accepté le report de la rencontre, probablement au 4 février - André se trouvait toujours en soins intensifs dimanche soir. "Il a été pris en charge de façon exceptionnelle par des pompiers présents au stade. Son état est depuis stabilisé et des examens sont en cours. La rencontre de l'équipe première face à Grasse a été reportée grâce à l'accord du club local", a communiqué le club de Céret, entre deux prières pour que le joueur qui a passé l'essentiel de sa carrière en Pro D2 (Perpignan n'a retrouvé l'élite que plus tard) reste en vie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.