Top 14 - Pau : Slade au repos trois mois après une troisième commotion en moins d'un an

Top 14 - Pau : Slade au repos trois mois après une troisième commotion en moins d'un an©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le mardi 22 octobre 2019 à 10h45

Après avoir subi trois commotions cérébrales en moins d'un an, le demi d'ouverture international néo-zélandais de Pau Colin Slade va devoir observer une période de repos de trois mois.

Coup dur pour Colin Slade. En effet, l'ouvreur international néo-zélandais de Pau, club qui occupe actuellement la 8eme place du classement de Top 14, sera absent pendant trois mois. Un repos forcé qui fait suite à sa troisième commotion cérébrale subie en moins d'un an, comme l'a annoncé la formation béarnaise, ce lundi, via un communiqué. Âgé de 32 ans, Slade a subi cette fameuse troisième commotion le 12 octobre dernier, à Lyon contre le LOU. Les deux précédentes ont eu lieu le 27 octobre 2018 sur la pelouse du Racing 92, et pendant la préparation estivale d'avant-saison. Cette décision fait également suite à son rendez-vous chez un neurologue, en début de semaine dernière, qui a alors posé un diagnostic définitif, avant de s'entretenir avec le club.

Ce n'est pas la première fois que Slade doit s'arrêter trois mois



Dans son communiqué, la Section écrit notamment : « La santé et le bien-être du joueur (sont) placés avant toute autre considération. Le staff médical et sportif de la Section portera une attention toute particulière à sa convalescence afin de lui permettre de revenir à son meilleur niveau. » Pau respecte ainsi le règlement de la Ligue nationale de rugby (LNR) qui stipule qu'après trois commotions durant une période de douze mois, un joueur doit ainsi s'arrêter pendant trois mois. Pour reprendre la compétition, il devra ensuite recevoir l'aval de deux experts. Le double champion du monde 2011 et 2015 n'en est pas à son coup d'essai. En mars 2017, il avait déjà dû s'arrêter trois mois, pour les mêmes raisons. Pendant sa convalescence, Colin Slade sera remplacé par son compatriote Tom Taylor et le jeune Antoine Hastoy, au poste de demi d'ouverture.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.