Top 14 - Pau : La Section stoppe ses entraînements

Top 14 - Pau : La Section stoppe ses entraînements©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le dimanche 03 janvier 2021 à 23h45

Suite à des cas positifs de coronavirus au sein de l'effectif de la Section, Pau va provisoirement arrêter ses entraînements, en attendant de savoir si le club est touché par la souche anglaise de la maladie.

Après l'Aviron Bayonnais, un 2eme club de Top 14 est-il atteint par la souche anglaise de la Covid-19 ? Alors que des cas positifs de coronavirus ont été détectés au sein de l'effectif de Pau, la Section a d'ores et déjà pris des mesures, en attendant de savoir s'ils le sont de source classique ou anglaise. En effet, si les résultats sont attendus prochainement, les séances d'entraînement du club ont été annulées. Selon ces derniers, les joueurs pourront s'entraîner à nouveau plus ou moins rapidement, alors que Pau pourrait bien connaître le même sort que Bayonne, également à l'arrêt car touché par la souche anglaise de la maladie et dont les installations ont été fermées par  l'Agence Régionale de Santé (ARS).



Le communiqué de la Section Paloise :

À la suite des prélèvements hebdomadaires réalisés dans le cadre du protocole sanitaire mis en place par le club et la Ligue Nationale de Rugby, des cas positifs à la Covid-19 ont été détectés cette semaine au sein du groupe professionnel de la Section dont un joueur ayant pris part au match Section - Stade Français Paris le 27 décembre dernier. Ce même joueur avait été testé négatif la veille du match.

Les joueurs concernés ont été isolés dès la prise de connaissance des résultats et les entraînements ont été stoppés afin d'éviter tout risque de propagation du virus et de préserver la santé de nos joueurs.

L'intégralité de l'effectif professionnel et du staff ont de nouveau été testés ce samedi matin. Ces tests se sont tous avérés négatifs.

La Section ayant affronté London Irish le 20 décembre, club dans lequel des cas de Covid-19 ont été détectés, les prélèvements sont en cours d'analyse afin d'identifier l'origine de la souche.

La reprise des entraînements dépendra de ces résultats et des préconisations de l'Agence Régionale de Santé et de la Ligue Nationale de Rugby attendus en début de semaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.