Pau / Hastoy : " Il y a des saisons comme ça ... "

Pau / Hastoy : " Il y a des saisons comme ça ... "©Media365
A lire aussi

Thibault Laurens, publié le dimanche 17 mars 2019 à 07h00

Antoine Hastoy (21 ans), demi d'ouverture de la Section Paloise, a accepté de répondre aux questions de notre site. Il évoque l'année compliquée de Pau, sa saison à titre personnel et la rencontre à venir face à Clermont.

Antoine Hastoy, vous sortez d'une victoire difficile face à Agen (27-17), comment l'expliquez-vous ?
Ce n'était pas évident, on a eu beaucoup d'occasions. Au final, ce match résume le problème de notre saison. Même si on s'en sort, on aurait pu le rendre plus simple. Mais bon, c'est comme ça, c'est bien de le gagner et on en avait vraiment besoin pour la confiance.

Cette saison, la Section Paloise fait les montagnes russes...
C'est compliqué à expliquer, il y a des saisons comme ça où il n'y a pas grand-chose qui réussit. On a eu également beaucoup de blessés, notamment en début de saison. C'est difficile ... On n'a pas réussi à se retrouver dans le jeu comme on a pu le faire l'an dernier, dans une période où on était tous bien dans le projet. Là c'est plus compliqué, mais ça commence à revenir au fur et à mesure des matchs.

L'an dernier, à l'issue de la 19eme journée, vous étiez à la quatrième place du Top 14 et prétendant aux phases finales. Qu'est-ce qui a manqué cette année pour jouer les trouble-fêtes ?
Bien sûr, il y a eu un manque de régularité mais également des faits de matchs. Il y a des rencontres qu'on peut gagner en début de saison et on les perd. Après, ça nous met dans une spirale négative. Ça marche beaucoup à la confiance. Cette saison, il y a des moments où elle a disparu. Le début de saison n'a pas forcément été bon, alors que les matchs étaient à notre portée, notamment certains à domicile. Après, ça va vite et la période de Noël a été très délicate.

Hastoy : « Au début, j'étais frustré de ne pas jouer »

Vous réalisez un très bel exercice, avec en point d'orgue votre prestation face à Agen au match aller (2 essais). Comment qualifieriez-vous cette première saison dans la peau d'un titulaire en devenir ?
C'est l'année où on m'a vraiment remarqué. L'an dernier, j'étais content de moi aussi mais ce n'étaient pas les mêmes matchs, je n'avais pas eu un déclic comme j'ai pu l'avoir contre Agen. L'an passé, la pré-saison m'avait déjà permis de beaucoup progresser. Cette saison c'est pareil. Bien sûr au début, j'étais frustré de ne pas jouer. Maintenant, c'est super ce qu'il m'arrive mais j'aimerais que les résultats de l'équipe suivent.

Vous êtes sous contrat jusqu'en 2021 avec Pau. C'est le club idéal pour grandir avant de viser plus haut ?
Pour l'instant, je suis bien à Pau. C'est un club qui se développe. Je me sens bien, je suis d'ici. Après on verra ce qu'il peut se passer. Mais je suis vraiment bien ici.

Hastoy : « Contre Clermont, on va pouvoir se jauger » 

Vous allez rencontrer Clermont, invaincu à domicile, ça va être un gros match...
Les vaincre, ça serait un exploit puisque cette année, personne ne les a battus chez eux. Ça passera forcément par un gros, gros match. Même sans les internationaux, c'est Clermont. Ils ont des remplaçants qui sont aussi bons que les titulaires. Après, c'est une chance de jouer ces matchs-là. C'est là où on peut prouver. Ça va être intéressant, on va pouvoir se jauger.

Si le maintien est quasiment assuré, vous allez affronter sept équipes du Top 10, dont les deux premiers, lors des huit derniers matchs. C'est sympa comme fin de saison !
Oui bien sûr. C'était une année où on aurait pu faire quelque chose. Mais l'important c'est de bien finir, contre des grosses équipes. Il faut qu'on se rassure dans notre jeu pour bien repartir l'année prochaine. Il faut tout de même faire attention et gagner les matchs à domicile. Ça va être une grosse fin de saison, avec des matchs intéressants à jouer.

Quels sont les mots d'ordre de vos entraîneurs pour cette fin de championnat ?
C'est de bien préparer la saison prochaine. Il faut absolument bien finir cet exercice pour préparer la suite. Rester concentré, ne surtout pas se croire en vacances et avoir des joueurs concernés jusqu'au bout. C'est ça le mot d'ordre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.