Top 14 - Montpellier : Pollard pour pallier le départ de Cruden ?

Top 14 - Montpellier : Pollard pour pallier le départ de Cruden ?©Media365

Thibault Laurens, publié le jeudi 18 avril 2019 à 11h11

Alors qu'Aaron Cruden pourrait quitter Montpellier à la fin de la saison, les Héraultais suivraient de près Handré Pollard (25 ans). Le demi d'ouverture international sud-africain arrivera au terme de son contrat chez les Blue Bulls de Pretoria à l'issue de la Coupe du Monde.

Un international va-t-il en chasser un autre à Montpellier ? Selon LeMidi Libre, qui confirme une information du média sud-africain Sport 24, Handré Pollard (25 ans) pourrait bien débarquer à Montpellier après la Coupe du Monde. En effet, le vice-champion de France chercherait à pallier le probable départ d'Aaron Cruden en fin de saison. Le Néo-Zélandais, qui ne s'est réellement jamais acclimaté au Top 14 depuis son arrivée en 2017, pourrait, de son côté, rejoindre l'Ecosse, où des contacts avancés avec les Glasgow Warriors existeraient. Ainsi, le Springbok (38 sélections) figurerait dans le viseur du président Mohed Altrad, toujours désireux de renforcer son effectif en accueillant des joueurs de prestige.

Montpellier prêt à proposer plus d'un million d'euros ?

Les Blue Bulls de Pretoria, où le demi d'ouverture évolue, seraient au courant de l'intérêt suscité par son joueur, à en croire Le Midi Libre. Relativement jeune, bankable et membre ô combien important de la sélection sud-africaine, Pollard pourrait néanmoins coûter très cher. Une possibilité qui n'effraierait pas Montpellier, a priori enclin à débourser un million de livres (environ 1,156 M€) pour arracher le natif de Somerset West à la concurrence. A noter que pour l'instant, aucune offre officielle n'aurait été transmise de la part des pensionnaires du GGL Stadium. Alors que Pollard arrivera au terme de son contrat à l'issue de la Coupe du Monde (du 20 septembre au 2 novembre), Montpellier pourrait réaliser un joli coup en s'attachant les services de ce joueur de calibre international.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.