Top 14 - Montpellier : Picamoles ne veut pas arrêter sa carrière

Top 14 - Montpellier : Picamoles ne veut pas arrêter sa carrière©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 12 décembre 2020 à 11h09

En fin de contrat en juin prochain avec Montpellier, Louis Picamoles (34 ans), de retour d'une grave blessure, s'est confié sur son avenir dans les colonnes de L'Equipe. Il compte continuer sa carrière, à Montpellier ou ailleurs.



Victime d'une rupture des ligaments croisés il y a un an, quasiment jour pour jour, Louis Picamoles a fait son retour à la compétition le week-end dernier, lors de la victoire 21-15 de Montpellier sur le terrain de Clermont. Mais l'ancien troisième ligne international français, qui fêtera ses 35 ans en février prochain, arrive en fin de contrat en juin. Il ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait, mais une chose est sûre : il ne veut pas arrêter sa carrière, comme il l'a confié ce samedi dans L'Equipe. « Je ne me fixe pas de limites. Avant ma blessure, je me posais des questions, il y avait sans doute une saturation mentale. À la suite de cet éloignement des terrains, ma réflexion a évolué. J'ai encore à donner, je peux encore prendre du plaisir. Le jour où ce ne sera plus le cas, cela voudra dire que c'est la fin. Quand j'ai annoncé la fin de ma carrière en équipe de France, j'étais sûr de moi. Les Bleus ne me manquent pas. En revanche, je me régale à les regarder ! »

Picamoles : "Au moins une année de plus"

Alors qu'il n'a pas (encore ?) prolongé avec le MHR, où il a joué de 2004 à 2009, puis depuis 2017 après être passé par Toulouse et Northampton, Louis Picamoles ne dirait pas non à un contrat dans un autre club français. « Aujourd'hui, l'enthousiasme, ce plaisir et cette envie de continuer de vivre ces moments sont plus forts. Je suis régénéré. Je veux continuer au moins une année de plus. Mais si ce n'est pas à Montpellier, ça veut dire que ce sera ailleurs. Après, tout dépendra des opportunités. (...) Je ne suis pas seul. J'ai deux enfants, le troisième est pour très bientôt. Nous avons donc évoqué cette possibilité avec mon épouse. Nous avons également été à l'écoute de nos deux enfants, de leur ressenti. Et là encore, nous avons pris une décision. Nous sommes prêts à bouger. En revanche, l'étranger, ça m'étonnerait. » On devrait en savoir plus que l'avenir de « King Louis » dans les prochaines semaines...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.