Top 14 - Montpellier : Azéma ne viendra pas

Top 14 - Montpellier : Azéma ne viendra pas©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 12 mai 2021 à 21h01

L'entraîneur de Clermont Franck Azéma, sur le départ, a révélé dans les colonnes de La Montagne qu'il n'irait pas à Montpellier la saison prochaine, alors que son arrivée semblait bouclée.


Retournement de situation à Montpellier ! Alors que tout semblait réuni il y a encore quelques semaines pour que Franck Azéma, sur le départ de Clermont, devienne le nouvel entraîneur du MHR la saison prochaine, le coach de l'ASM annonce ce mercredi dans les colonnes de La Montagne qu'il n'ira pas dans l'Hérault. « Je n'irai pas à Montpellier la saison prochaine. Par la force des choses, c'est abandonné », confie le technicien, sans dévoiler les raisons de ce revirement de situation. Lundi dernier, Midi Olympique expliquait que la venue d'Azéma à Montpellier était de plus en plus compromise, à la fois pour des raisons financières et sportives. En effet, les président de Clermont et de Montpellier ne sont pas parvenus à se mettre d'accord sur une indemnité, et de plus, Philippe St-André, descendu sur le banc de Montpellier en remplacement de Xavier Garbajosa après un début de saison catastrophique (il était alors directeur du rugby) aurait changé d'avis et serait prêt à poursuivre sa mission au-delà de cette saison. Rappelons que le club montpelliérain est actuellement sur une série de huit victoires d'affilée toutes compétitions confondues, avec un maintien en Top 14 quasi-acquis et une finale de Challenge Cup à disputer la semaine prochaine.

Finir sur une bonne note

Toujours dans les colonnes de La Montagne, Franck Azéma est revenu sur les conditions de son futur départ de Clermont, où il est en poste depuis 2014 en tant qu'entraîneur principal. « J'ai été très honnête dès le début en disant qu'il y avait besoin d'un souffle nouveau à l'ASM pour que l'équipe reparte sur un nouveau cycle. A ce moment-là, me concernant, c'était la possibilité d'avoir plusieurs mois pour de la recherche, pour refaire ma caisse à outils (sic). C'était aussi, et je n'ai pas menti, profiter pourquoi pas d'une éventuelle opportunité. C'est vrai que Montpellier s'est alors présenté comme une option. Aujourd'hui, cette piste ne peut pas aboutir. Un point c'est tout ! Et pour l'instant, je n'ai rien pour la saison prochaine. » En attendant, le coach de 50 ans va tenter de conclure son aventure à Clermont de la plus belle des façons. Les Auvergnats sont actuellement quatrièmes du classement à trois journées de la fin de saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.