Montpellier : Timu pour deux ans

Montpellier : Timu pour deux ans©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 26 juin 2019 à 10h06

Caleb Timu (25 ans) rejoint Montpellier. Le club héraultais a annoncé mercredi que le troisième ligne international australien s'était engagé en faveur du MHR pour les deux prochaines saisons.

Montpellier s'active sur le marché des transferts. Le MHR a enrichi son recrutement pour la saison prochaine avec l'officialisation de l'arrivée de Caleb Timu (25 ans). Le club héraultais éliminé cette saison par Lyon en barrages a annoncé ce mercredi le renfort du troisième ligne international australien d'origine samoane. Ce dernier s'est engagé pour les deux prochaines saisons, précise le club montpelliérain, rappelant au passage que le Wallaby aux deux sélections s'était d'abord fait un nom dans le rugby à XIII, sous les couleurs des Brisbane Broncos, son club formateur, avant de revenir en 2016 à son premier amour : le XV, chez les Queensland Reds puis ensuite au Queensland Country. Apparu à vingt reprises en Super Rugby, Timu se réjouit sur le site officiel du MHR à l'idée de découvrir maintenant l'Europe, la France et le Top 14.

Timu : « Très fier de rejoindre la famille du MHR ! »



« Je suis très fier d'avoir l'opportunité de rejoindre Montpellier, avoue l'Australien. C'est un challenge pour moi et j'ai hâte de porter les couleurs du club. Montpellier est un club jeune, qui a eu de bons résultats ces dernières années et qui ambitionne de gagner des titres dans le futur. Il me tarde de rencontrer les supporters, de montrer de quoi je suis capable et de faire partie de la famille du MHR ! » Une famille qu'a rejointe également Anthony Boutier, dernier renfort en date avant l'arrivée de Timu, une famille que retrouvera Lucas De Coninck après deux années en prêt à Biarritz, et que n'ont pas souhaité quitter Ushangi Tcheishvili, Luka Azariashvili, Arthur Vincent, Jan Serfontein, Vincent Giudicelli ou encore Fulgence Ouedraogo, tous prolongés par Mohed Altrad. L'équipe prend forme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.