Montpellier : Procès à nouveau renvoyé pour Mohamed Haouas

Montpellier : Procès à nouveau renvoyé pour Mohamed Haouas©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le lundi 20 septembre 2021 à 16h10

Accusé d'avoir pris part à des cambriolages de bureaux de tabac en 2014, le pilier de Montpellier Mohamed Haouas devait être jugé cette semaine. Or, le procès a été une nouvelle fois renvoyé et devrait finalement avoir lieu en janvier prochain.



C'est une affaire que Mohamed Haouas traine comme un boulet depuis de longues années. En 2014, celui qui est désormais pilier au sein de l'effectif de Montpellier se retrouve mêlé à une affaire de cambriolages. Agé de 20 ans à l'époque, celui qui a fêté sa première de ses douze sélections avec le XV de France durant le Tournoi des 6 Nations 2020 est accusé d'avoir participé à cinq cambriolages ou tentatives de cambriolages nocturnes sur des bureaux de tabac, mais également de recel concernant une voiture volée et de violence volontaire sur un policier. En effet, Mohamed Haouas aurait frappé un membre des forces de l'ordre alors qu'il prenait la fuite. Sept ans après les faits, le pilier des Cistes attend toujours son procès, qui a récemment subi un nouveau contretemps avec un troisième renvoi confirmé par l'avocat de l'intéressé, Me Marc Gallix, dans des propos recueillis par le quotidien local Midi Libre.

« Déçu », Haouas devra attendre janvier 2022 pour être fixé

En effet, ce procès devait initialement avoir lieu le 29 janvier dernier. Néanmoins, avec le soutien de la Fédération Française de rugby, Mohamed Haouas avait obtenu un report au 28 mai afin de lui permettre de prendre part à l'édition 2021 du Tournoi des 6 Nations. Cette nouvelle date devait être impérative mais, face à un engorgement des tribunaux, la date du 24 septembre a finalement été retenue par la justice... mais ça ne sera finalement pas le cas. « Le procès a à nouveau été reporté car le tribunal de Montpellier s'est rendu compte qu'il ne tenait pas d'audiences le dernier vendredi du mois, a ainsi déclaré l'avocat du pilier international français. J'ai demandé qu'il puisse être jugé après la tournée d'automne de l'équipe de France, à laquelle il devrait participer avec notamment un match le 20 novembre contre la Nouvelle-Zélande. » La date finalement retenue est celle du 7 janvier 2022, au grand dam de Mohamed Haouas qui est « très déçu » et qui « voulait être débarrassé de cette affaire qui remonte à 2014, et tirer définitivement un trait dessus », selon son conseil.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.