Montpellier : Collazo voit des motifs d'espoir

Montpellier : Collazo voit des motifs d'espoir©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien Canot, Media365, publié le dimanche 26 novembre 2023 à 10h47

La septième défaite de rang de Montpellier, samedi à domicile contre Oyonnax, alors que Bernard Laporte et un nouveau staff avaient débarqué dans la semaine, n'empêche pas l'entraîneur Patrice Collazo de voir au-delà de cette dernière place au classement qui fait sérieusement tache des raisons d'y croire malgré tout.



L'électrochoc attendu n'a pas eu lieu. Au sortir de la 6eme défaite consécutive, le week-end dernier sur la pelouse de Perpignan, Mohed Altrad et Montpellier avaient pourtant mis le paquet en débarquant Richard Cockerill au retour de Catalogne et en décidant de parier sur cinq hommes et non des moindres. Bernard Laporte, appelé au secours par Altrad, a ainsi enfilé le costume de directeur du rugby du MHR tandis qu'un quatuor, composé de Patrice Collazo, Vincent Etcheto, Christian Labit ainsi qu'Antoine Battut et casté par l'ancien président de la FFR, a été constitué en express pour tenter de remettre les anciens champions de France à l'endroit. Une victoire - la première depuis le 20 août dernier - était donc fortement attendue samedi soir à l'occasion de la venue du promu Oyonnax. Malheureusement pour les supporters montpelliérains et les nouveaux hommes forts du club, Laporte en tête, le MHR a de nouveau bu la tasse (26-21) et s'enlise à cette dernière place du classement. Pour Collazo, le nouvel entraîneur, cette lanterne rouge constitue le gros point noir. "Il y a un voyant rouge vif, c'est le classement", a déploré l'intéressé samedi après cette nouvelle désillusion.

Darmon : "On joue le maintien, il n'y a plus de secret"

Pour le reste, l'ex-coach de Toulon qui était encore celui de Brive la semaine dernière ne tient pas à noircir le tableau plus qu'il ne l'est déjà. Il assure même avoir vu des choses intéressantes en dépit de ce nouveau revers, face aux Oyomen. "On a retrouvé une touche conquérante, une bonne mêlée, on a eu de bonnes séquences. On est allé chercher un bonus à la fin chose qu'on n'avait pas pu faire la semaine dernière contre l'Usap. On a solutionné des choses et on avait demandé de l'énergie collective et de l'engagement, on les a eus", apprécie ainsi dans les colonnes du Midi Libre un Collazo notamment satisfait de la réaction de son équipe sur le plan défensif par rapport aux dernières sorties. "On a vu des choses performantes, on les a privés de munitions en première période." Une analyse qui fait dire à Collazo, néanmoins conscient de "l'immensité de la tache", que le coup est jouable. "Je sais d'où on part et les points à travailler on les connaît : focus, discipline, engagement et conquête. Si on règle ces trois-là, on ne sera pas loin du compte." La seule mission de Montpellier cette saison consistera en effet à se sauver, et rien d'autre. Thomas Darmon l'a bien compris. "On joue le maintien, il n'y a plus de secret. Notre situation actuelle fait qu'on est obligé de dire ça".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.