Montpellier : Bouthier jusqu'en 2023

Montpellier : Bouthier jusqu'en 2023©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 18 mai 2020 à 18h02

Montpellier a annoncé ce lundi la prolongation du contrat de son arrière international Anthony Bouthier jusqu'en 2023.

Sous contrat jusqu'en juin 2021 avec Montpellier, Anthony Bouthier va rester deux saisons supplémentaires avec le MHR. Le club héraultais a annoncé ce lundi que l'arrière international français de bientôt 28 ans avait prolongé son bail jusqu'en 2023. « Je suis très heureux de prolonger mon contrat pour deux saisons supplémentaires. Merci au staff et aux dirigeants de me faire confiance. Je me sens super bien dans cette ville et au sein du club. J'ai fait le choix de rester car c'est le MHR qui m'a fait découvrir le plus haut niveau et qui m'accorde sa confiance depuis un an. C'est aussi un club qui joue les premiers rôles chaque année et qui a des ambitions de soulever son premier bouclier de Brennus. Maintenant, j'ai hâte de retrouver le terrain et les coéquipiers pour faire une grande saison, en espérant jouer devant nos supporters ! », a réagi Anthony Bouthier sur le site de son club.

Déjà quatre titularisations et un essai en bleu

Arrivé à Montpellier l'été dernier en provenance de Vannes (Pro D2) où il avait passé ses cinq premières années professionnelles, le natif des Landes a signé une saison au-delà des espérances, avec 17 matchs joués sous le maillot du MHR, dont 14 comme titulaire (à l'arrière et à l'ouverture), pour six essais, six transformations et quatre pénalités au compteur. Anthony Bouthier a également eu la joie de connaitre ses premières sélections en équipe de France, où il a été titulaire (à l'arrière) des quatre matchs disputés par le XV de France dans le Tournoi des 6 Nations (rappelons que le dernier match, contre l'Irlande, a été reporté et doit se dérouler à l'automne), jouant toutes les rencontres en intégralité sauf les dix dernières minutes en Ecosse, et marquant son premier essai international, contre le pays de Galles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.