Montpellier : Altrad quittera la présidence s'il est maire

Montpellier : Altrad quittera la présidence s'il est maire©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 16 juin 2020 à 13h38

Arrivé troisième au premier tour des élections municipales à Montpellier, Mohed Altrad a fait savoir qu'il quitterait la présidence du MHR s'il était élu maire.

Le 28 juin au soir, Mohed Altrad saura s'il est élu maire de Montpellier. L'homme d'affaires, qui présentait une liste de rassemblement de la gauche et de la droite, a récolté 13,3% des suffrages au premier tour et pourra donc se présenter au deuxième, où il a fusionné avec d'autres listes (la liste écologiste, la liste La France insoumise, et la liste du défenseur de la cause animale et vidéaste bien connu Rémi Gaillard) pour une alliance qui représente 40% des voix du premier tour et qui se nomme « Nous sommes n'importe qui, nous avons l'écologie en commun ».

Saint-André pour lui succéder ?

Opposé au maire sortant affilié à aucun parti politique Philippe Saurel (20% au premier tour) et au socialiste Michaël Delfosse (17%), Mohed Altrad peut espérer être élu. En cas d'élection, il a d'ores et déjà fait savoir qu'il quitterait la présidence du MHR, un poste qu'il occupe depuis 2011. Et il a même déjà une idée concernant le nom de son futur successeur. « Si je suis élu, il y aura conflit d'intérêt, a t-t-il reconnu lors de l'émission "Le Talk" organisée par Le Figaro. Je ne peux pas aider un club qui m'appartient. Mais je resterai actionnaire. (...) Le MHR est une entreprise d'une centaine de personnes. Si je suis élu, Philippe Saint-André, notre nouveau manager, pourrait prendre cette place de président. Le rugby est toute sa vie. » « PSA », sélectionneur du XV de France entre 2011 et 2015, est arrivé au MHR en mars dernier en tant que directeur du rugby.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.