Montpellier : Accusé de conflit d'intérêt et très critiqué par ses pairs, Altrad se défend

Montpellier : Accusé de conflit d'intérêt et très critiqué par ses pairs, Altrad se défend©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 20 septembre 2017 à 10h04

Leader du Top 14 avec son club Montpellier et dans l'œil du cyclone pour un conflit d'intérêt présumé avec Bernard Laporte. Il est beaucoup question de Mohed Altrad dans l'actualité du rugby ces derniers temps. Accusé, l'influent patron du MHR se défend sur le site du Figaro.

« Les présidents de Clermont, de La Rochelle et de Pau se sont permis de porter des accusations. Ces derniers veulent régler des comptes personnels. Vincent Merling (La Rochelle) et Bernard Pontneau (Pau) disent que les contrats du groupe Altrad avec la Fédération peuvent engendrer la compromission des membres de la commission d'appel et celle du corps arbitral. Or, la saison dernière, 29 recours ont été examinés. À l'issue, 20 sanctions ont été revues à la baisse. Quel club s'est plaint de l'une de ces décisions arguant qu'elle faussait l'équité du Top 14 ? De son côté, Eric de Cromières (Clermont) dit que les liens Laporte/Altrad font peser un risque sur la nomination des arbitres. C'est le produit de l'imagination d'un homme qui ne pense pas. Cette insinuation signifie quoi ? Que l'ensemble des arbitres sont vendus ? Il y a aussi les présidents de Grenoble, Bordeaux-Bègles et Agen qui se permettent de raconter n'importe quoi. Je ne veux pas m'abaisser à débattre avec eu », s'emporte le businessman français d'origine syrienne, sans regretter pour autant d'avoir signé ce fameux contrat de 150 000 euros, annulé depuis par le président de la FFR.

« Ce contrat n'enfreint aucune loi, ni règle édictée par la Fédération française de rugby. Personnellement, je ne regrette pas d'avoir signé ce contrat. Laporte a préféré l'annuler pour éteindre une polémique. Mais aujourd'hui, le mal est fait. Notamment parce que certains présidents se sont permis de dire tout et n'importe quoi sans avancer les preuves de leurs accusations. Comme l'a dit un jour Mitterrand, '' Toutes les explications du monde ne justifieront pas qu'on ait pu livrer aux chiens l'honneur d'un homme '' » Les critiques dont il fait l'objet en permanence ne font pas davantage vaciller le premier sponsor maillot de l'histoire du XV de France, qui déplore seulement de déranger « une poignée d'imbéciles à Clermont, Pau, La Rochelle et Agen. » Mais il sait pourquoi. « Si je dérange, c'est parce que je dépareille. Je le dis sans fanfaronner : le Groupe Altrad est la plus belle réussite industrielle française des vingt dernières années. Je suis un entrepreneur soucieux d'un management rationnel. Dans toutes mes activités, je veux être numéro un mondial. Peut-être que je n'y arriverai pas. Mais c'est mon objectif, y compris pour le MHR. (...) À mon arrivée, le MHR ne dérangeait personne parce qu'il n'était pas perçu comme un favori. On ne nous a pas vu venir. Nous vivons dans un monde d'argent. Je n'y suis pour rien. Mes contempteurs ont leurs armes. J'ai les miennes. »
Altrad : « Ce ne sont pas des mecs comme eux qui vont me faire trembler »
Altrad, qui se décrit à la fois comme « un mécène et un investisseur », s'attarde d'autant moins sur le procès que lui font ses confrères qu'il estime que leur défiance « ne repose sur rien, sinon des préjugés et des suspicions de principe et de fausses allégations qui cachent un règlement de compte orchestré et qui montre que le système actuel est immature. » L'homme fort du MHR sait que ce n'est pas en réglant ses comptes à son tour qu'il risque de ramener le calme, mais il s'en fiche, et en remet même une couche. « Je vais aller plus loin. Ces jugements lapidaires empreints d'ordre moral d'une minorité de dirigeants sont comme les soubresauts d'un monde craintif, complaisant sur son passé, tournant le dos à son avenir au lieu d'explorer avec confiance et détermination les pistes de son indispensable renouveau. » Et pour ceux qui penseraient qu'à force de prendre des coups, Altrad finira par baisser sa garde, l'intéressé assure que ce serait mal le connaître. « Face à l'adversité, je suis très fort. J'ai vécu d'autres épreuves autrement plus difficiles dans la vie. Ce ne sont pas des mecs comme eux qui vont me faire trembler. On ne joue pas dans la même catégorie. Ces gens parlent de valeurs du rugby, mais ils n'ont pas le monopole du cœur. »

 
36 commentaires - Montpellier : Accusé de conflit d'intérêt et très critiqué par ses pairs, Altrad se défend
  • La jalousie et surtout parmi toutes les magouilles que l'on ne connait pas mais qui se découvriront plus tard : ses pairs en profitent pour lui faire porter le chapeau. Pendant qu'on lui tire dessus on ne parle pas des autres

  • Ce Monsieur Altrad dans le rugby est un personnage qui va détruire notre système rugby . Dans le championnat plus de suspense MRH toujours champion et le public donc je fais parti va se lasser et déserter ce beau sport et moi je me tournerai vers autre chose ou le championnat sera égal donc attrayant .

  • POUR MOI IL EST VRAI QUE LES ARBITRES AVANTAGENT CERTAINS CLUBS CA C EST VRAI CLERMONT N A RIEN A DIRE NI LE RACING NI MONTPELLIER ET SURTOUT NI TOULON POURQUOI RUIZ ARBITRE DE TOULOUSE TOULON N A PAS APPLIQUE LA REGLE LA FAUTE DE BONNEVAL C EST UN ESSAI DE PENALITE ET NON UNE PENALITE OUI TOULON EST AVANTAGE TOULON EST L EQUIPE LA PLUS AVANTAGE DU TOP 14 AUSSI LA FRANCE ENTIERE CRITIQUE TOULON POURQUOI TUSOVA EST PISTONNE POUR LES CARTONS JAUNES UN JOUEUR QUI AVANCE AVANCE AVEC LES POINGS ET LES COUDES C EST UN CARTON ET UNE PENALITE APRES ON SE PLAINT QUE LE RUGBY EST BRUTE MERCI

  • C'est quand même formidable,dès que quelqu'un reussit,on le descend en flamme
    C'est bien l'esprit des petits Français qui voudraient être pros avec des statuts d'amateurs

  • B Laporte devenu président de la fédération mélange carrément les genres, Il utilise son pouvoir pour des retombées personnelles.. si ce n'est pas illégal, il y a un conflit d'intérêt moral évident car il devient l'obligé de M Altrad.
    Ce dernier est un levantin pragmatique, il avance et joue toutes les cartes de son jeu sans états d'âme... mais il ne doit pas nous prendre pour des naïfs... mais il ne s'en gêne pas !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]